Oranger du Mexique

Particulièrement résistant aux maladies et aux nuisibles, l'oranger du Mexique fait partie de la famille des Rutacées et provient d'Amérique centrale. Facile d'entretien, cet arbuste séduit par son feuillage persistant et ses jolies fleurs blanches parfumées, très appréciées des abeilles et des papillons. Convenant aussi bien au jardin, en haie ou en massif, qu'à la terrasse, en bac, l'oranger du Mexique décore efficacement un espace extérieur. On compte au total 8 espèces différentes.

Oranger du Mexique
© westhimal/123RF

Espèces et variétés de Choisya

L'oranger du Mexique compte 8 espèces d'arbustes persistants composés de feuilles palmées et aromatiques. Originaires des États-Unis et du Mexique, ils dévoilent des fleurs parfumées. Les fruits quant à eux prennent la forme de capsules groupées de petite taille, sans intérêt particulier. Voici une sélection d'espèces et variétés :

  • Choisya arizonica : arbuste dressé aux feuilles arrondies de 2 cm à 5 cm de long. Les fleurs blanc-rosé en corymbes apparaissent fin mai
  • Choisya 'Aztec Pearl' : arbuste compact aux folioles (= petites feuilles qui forment une feuille composée) fines. Les fleurs apparaissent en mai-juin, puis en septembre-octobre.
  • Choisya ternata : l'espèce la plus courante dans nos jardins qui supporte jusqu'à -10 °C, -15 °C. De 2,50 m d'envergure, il se pare de fleurs blanches parfumées en mai-juin, puis en septembre.
  • Choisya ternata 'Sundance' : les jeunes feuilles sont d'un jaune lumineux, doré, lorsque le sujet est au soleil. À l'ombre, le feuillage oscillera entre le vert et le jaune.

Planter un oranger du Mexique

On plante l'oranger du Mexique au printemps ou à l'automne, en dehors des périodes de gel ou de fortes chaleurs. L'automne est toutefois privilégié afin que l'arbuste s'enracine bien pendant l'hiver avant de repartir de plus belle au printemps. Il apprécie un sol léger, riche en humus et légèrement calcaire. Vous pouvez éventuellement apporter un peu de fumier lors de la plantation. Choisissez un emplacement ensoleillé ou à l'ombre, mais à l'abri du vent, pour installer votre oranger du Mexique.

Étapes de plantation :

  1. Faites tremper la motte dans une bassine d'eau.
  2. Creusez un trou deux fois plus large et plus profond que la motte.
  3. Si votre terre est lourde, coupez-la avec du sable et ajoutez-y une ou deux pelletées de compost.
  4. Mettez le sujet dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol.
  5. Rebouchez, tassez et arrosez.

Comment entretenir un oranger du Mexique ?

L'année suivant la plantation, il convient d'arroser régulièrement, de manière à garder un sol frais mais pas détrempé. Ensuite, n'arrosez qu'en cas de sécheresse prolongée. N'hésitez pas à garnir le pied d'une couche de paillage en été, pour préserver l'humidité du sol. Chaque année à l'automne, faites un apport de compost à votre Choisya. Grattez légèrement autour du pied et étalez un peu de compost. Certaines variétés sont plus sensibles au froid que d'autres. Dans les régions au nord de la Loire, octroyez un voile d'hivernage à votre arbuste.

Quand et comment tailler l'oranger du Mexique ?

Sachez que la taille n'est pas obligatoire, l'oranger du Mexique a un port plutôt buissonnant. Toutefois, vous pourriez avoir besoin de le taille s'il fait partie d'une haie. Pour cela, procédez une fois la floraison terminée, aux alentours de juin. Armé d'une cisaille, il vous suffit de tailler les pousses de l'année en ayant la main légère, pas besoin de le ratiboiser ! 

Comment multiplier un oranger du Mexique ?

Le Choisya se multiplie par bouture ou par marcottage. Voici les étapes pour bouturer un oranger du Mexique :

  1. En été, prélevez l'extrémité d'un rameau semi-ligneux (c'est-à-dire entre l'herbe et le bois) de 10 cm.
  2. Retirez toutes les feuilles de la moitié inférieure du rameau.
  3. Placez-le dans un contenant rempli d'un mélange de terre et de sable ou de terreau spécial boutures.
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Mettez à l'abri dans un endroit lumineux, mais sans soleil direct et maintenez le substrat frais jusqu'au printemps suivant.
  6. Repiquez en pleine terre au printemps suivant, hors périodes de gelées.

Maladies de l'oranger du Mexique

Il arrive que le Choisya soit attaqué par des araignées rouges. Si le feuillage comprend des petites taches grises et que vous repérez des fils dans le feuillage lorsque vous vaporisez de l'eau dessus, c'est qu'il en est infesté ! Il ne vous reste plus qu'à doucher votre arbuste en fin de journée car ces acariens détestent l'eau. Ne faites surtout pas cette opération dans la journée au risque de brûler le feuillage.

Est-ce que l'oranger du Mexique gèle ?

La plupart des variétés supporte jusqu'à -10 °C, à condition d'être plantée à l'abri des vents forts et à une exposition ensoleillée. S'il gèle, vous verrez les feuilles tomber, l'arbuste les reconstituera au printemps suivant. Vous pouvez toujours lui mettre un voile d'hivernage et un bon paillage pour l'aider à passer la saison fraîche.

Combien coûte un Choisya ?

À partir de 10-15 euros pour les sujets les plus jeunes et un peu moins d'une centaine d'euros pour les arbustes les plus âgés.