Oranger du Mexique

Particulièrement résistant aux maladies et aux nuisibles, l'oranger du Mexique fait partie de la famille des Rutacées et provient d'Amérique Centrale. Facile d'entretien, cet arbuste séduit par son feuillage persistant et par ses jolies fleurs blanches parfumées, très appréciées des abeilles et des papillons. Convenant aussi bien au jardin, en haie ou en massif, qu'à la terrasse, en bac, l'oranger du Mexique décore efficacement un espace extérieur. On compte au total 8 espèces différentes.

Oranger du Mexique
© westhimal/123RF

Entretien :  La plantation de l'oranger du Mexique s'effectue idéalement au printemps ou à l'automne, en dehors des périodes de gel ou de fortes chaleurs. Il apprécie un sol léger, riche en humus et légèrement calcaire. Vous pouvez éventuellement apporter un peu de fumier lors de la plantation. Choisissez un emplacement ensoleillé ou à l'ombre, mais à l'abri du vent, pour installer votre oranger du Mexique. L'arrosage, quant à lui, doit être généreux au moment de la plantation, puis plus modéré, sauf en cas de temps sec et chaud. Un paillage peut se révéler intéressant lors des deux premiers étés de la plante. En hiver, protégez votre arbuste d'un voile d'hivernage en cas de températures trop basses. Si l'oranger du Mexique ne réclame pas de taille particulière, vous pouvez toutefois procéder à une coupe légère après la floraison, sans toutefois tailler durant les premières années. Il est également recommandé de retirer les bouquets floraux fanés durant l'été afin de favoriser une nouvelle floraison en septembre.