Lierre

Le lierre (Hedera helix) est une plante grimpante à feuillage persistant, originaire d'Europe et d'Asie. Particulièrement résistante, cette plante pousse dans toutes les conditions et ne demande que peu d'entretien. Elle habille idéalement les pergolas et les tonnelles, mais peut également être cultivée en tant que plante d'intérieur ou servir à isoler un mur extérieur.

Lierre
© suchi187/123RF

Le lierre produit des fleurs très mellifères ainsi que des fruits toxiques. Il est connu pour ses propriétés dépolluantes et peut notamment être placé dans la salle de bains.

Comment faire pousser du lierre ?

Le lierre pousse un peu partout. Il se développe aussi bien à l'ombre qu'au soleil, dans un sol pauvre, en intérieur... Robustes, les lierres résistent à la pollution, aux vents et au froid. Selon la variété choisie, vous pouvez le planter en pot, en suspension, en couvre-sol ou en grimpant. On plante le lierre à tout moment mais la meilleure période reste le printemps ou l'automne. Au moment de la plantation, pas besoin d'engrais, simplement une couche de drainage (billes d'argile ou graviers) au fond du trou ou du pot. Une fois la motte en terre, le collet affleurant le sol, il vous reste à reboucher, tasser et arroser.

Comment entretenir du lierre ?

Arrosage

Le premier été suivant la plantation, arrosez régulièrement le sol afin qu'il reste frais. Ensuite, ce n'est plus nécessaire pour les sujets en pleine terre. En revanche, les lierres en pot ont besoin d'être arrosés régulièrement. Gardez seulement le substrat frais, sans détremper la terre et en vidant systématiquement la soucoupe après chaque apport d'eau.

Taille

La taille n'est pas obligatoire mais vous pourriez avoir besoin de guider ou restreindre le développement du lierre. Les variétés grimpantes prenant trop d'épaisseur peuvent être raccourcie au taille-haie ou à la cisaille. SI vous souhaitez que votre lierre en pot soit un peu plus compact, rabattez les longues tiges au printemps. Cela va favoriser l'apparition de nouvelles tiges et feuilles.

Soins

L'engrais n'est pas nécessaire. Toutefois, en période de végétation, il accélère le développement de la plante. Si vous souhaitez couvrir rapidement un mur disgracieux, faites alors un apport d'engrais liquide deux fois par mois. Les lierres en pot seront rempotés tous les ans avec un contenant 2 cm plus large que le précédent et ce, jusqu'à maturité.

Bouturer le lierre

Le lierre se bouture très facilement en toute saison ! Voici la marche à suivre.

  1. Coupez des jeunes tiges de 10 à 12 cm de longueur.
  2. Supprimez les feuilles sur la moitié inférieure.
  3. Plantez-les dans une caissette remplie d'un mélange de terre (ou terreau) et de sable.
  4. Placez ces pots sous 18-20 °C environ.
  5. Vous observerez de nouvelles feuilles d'ici une dizaine de jours, cela veut dire que des racines ont commencé à se développer.
  6. Attendez de voir de nouvelles tiges pousser avant de repiquer les boutures.
  7. À ce moment-là, repiquez en pleine terre ou en pot !

Est-ce que le lierre tue les arbres ?

Le lierre s'enroule autour des arbres grâce à des petits crampons qui lui permettent de s'agripper. Ce n'est pas un parasite à proprement parler, puisqu'il ne puise pas la sève des arbres. En tant que plante grimpante, il s'en sert de support pour pouvoir se développer à la lumière. En retour, le lierre protège l'écorce de l'arbre des températures froides et des vents. Ses feuilles qui tombent au sol forment également une couverture enrichissante. Si un arbre tombe à cause du lierre, c'est qu'il est faible ou malade. De plus, le lierre offre des baies précieuses aux oiseaux en hiver et des fleurs gorgées de nectar à l'automne, pour les pollinisateurs.

Comment se débarrasser du lierre ?

Il peut arriver que l'on veuille détruire le lierre qui menace une toiture par exemple. Dans ce cas, il ne sert pas à grand chose d'arracher ses tiges. Il faut retirer les racines ! Pour cela, munissez-vous d'une pelle ou d'une bêche et creusez autour du pied, afin d'en extirper les racines. Jetez-le à la déchetterie pour éviter qu'il ne repousse. Ensuite vous pouvez arracher toutes les tiges pour dégager votre paroi. Puis surveillez régulièrement que le lierre ne repousse pas. Si c'est le cas, arrachez les jeunes pousses dès leur apparition.

Variétés de lierre

  • Hedera helix 'Little Diamond' : variété panachée gris-vert et crème, dont le panachage peut virer au rouge. Ce cultivar est un couvre-sol qui ne s'accroche pas.
  • Hedera helix 'Amber Waves' : son port rampant crée un tapis végétalisé de feuilles vert-doré.
  • Hedera hibernica (ou lierre d'Irlande) : une variété grimpante qui s'accroche facilement sur un grillage ou un treillage, idéal sur un balcon.
  • Hedera canariensis : cette espèce au feuillage panaché convient bien en intérieur. Elle pousse rapidement mais elle est peu rustique et a donc besoin d'être abritée.

Nuisibles et maladies du lierre d'intérieur

Le lierre est très peu touché par des maladies ou des ravageurs. En intérieur, il peut arriver qu'il soit attaqué par des cochenilles farineuses ou des araignées rouges. Comme leur nom l'indique, les cochenilles farineuses forment des petites boursouflures blanches et poudrées sur les feuilles et/ou les tiges. Quand aux araignées rouges, on les remarque lorsque l'on vaporise de l'eau sur le feuillage. On aperçoit alors des petits fils entre les tiges et les feuilles. Pour faire fuir ces deux nuisibles, vaporisez de l'eau savonneuse (10 % de savon noir liquide pour 90 % d'eau), au début ou en fin de journée. Réitérez l'opération autant de fois que nécessaire.