Litchi

Parfois appelé cerisier de Chine en raison de la forme de ses fruits, le litchi est initialement cultivé en Chine, en Inde et en Asie du Sud-Est, puis exporté à Madagascar et à La Réunion. Habitué aux températures subtropicales, il peut toutefois être cultivé sous nos climats au jardin ou en pot s'il est protégé du froid durant l'hiver.

Litchi
© rakratchada/123RF

Les fruits du litchi sont comestibles et particulièrement riches en vitamines A, B et C : ils sont notamment appréciés pour leur jus et leurs vertus régulatrices du transit intestinal.

Où pousse le litchi ?

Le litchi est une plante tropicale originaire de Chine, il est aujourd'hui cultivé dans les régions tropicales et subtropicales du monde. Ne supportant pas une température en-dessous de 8 °C, il trouvera sa place en pot, en tant que plante d'intérieur. Une température aux alentours de 20 °C est idéale pour lui. Placez-le à un endroit lumineux mais sans soleil direct et sans courants d'air.

Comment faire pousser un litchi à partir d'un noyau ?

Vous aimeriez cultiver le litchi chez vous ? Tentez votre chance avec vos noyaux. Il suffit de planter le noyau dans du terreau, au printemps ou en été ! Puis maintenez-le humide et une pousse pourrait bien sortir. Une fois que cette jeune plantule a quelques feuilles, n'hésitez pas à la rempoter dans un pot individuel. Puis vous rempoterez au fur et à mesure que le sujet pousse.

Le litchi aime les sols acides et profonds. Vous pouvez donc opter pour un mélange de terre de bruyère et de terreau pour remplir votre pot.

Quelles conditions de culture pour le litchi ?

Si cette plante tropicale appréciera la température de nos intérieurs, ce n'est pas sa seule exigence ! Le substrat doit rester humide en été. Pour cela, arrosez une à deux fois pas semaine. Il ne faut pas détremper la terre, ni la laisser sécher entre deux apports. En hiver en revanche, les besoins en eau sont moins importants, vous pouvez alors laisser sécher la terre entre deux arrosages. Au moment d'arroser le substrat, profitez-en pour vaporiser de l'eau sur les feuilles qui évoluent naturellement au sein d'une atmosphère humide et tropicale.

Autre technique utilisée pour les plantes tropicales : les placer sur un lit de galets humides. L'évaporation va créer une humidité favorable au litchi, il faut seulement que ses racines ne soient pas en contact avec l'eau, au risque de pourrir. Vous n'avez pas besoin d'apporter des engrais au litchi. Toutefois, les années de rempotage, renouvelez la terre de bruyère. Les années sans, n'hésitez pas à surfacer avec un peu de cette même terre acide.

Comment tailler le litchi ?

Pas de taille nécessaire pour ce petit arbre ! Prenez seulement soin de retirer les feuilles mortes.

Floraison et fructification du litchi

En été, de toutes petites fleurs blanc-crème-rose recouvrent le litchi. Ces grappes fleuries laissent ensuite place aux fruits roses et rugueux que l'on connaît bien. Les fleurs du litchi apparaissent environ 140 jours avant la maturité du fruit mais la fructification prend généralement une dizaine d'années, surtout si l'arbre est issu d'un semis. N'étant pas dans ses conditions naturelles dans votre intérieur, ne soyez pas surpris de ne pas (ou peu) avoir de fleurs et de fruits, surtout les premières années.