Litchi

Parfois appelé cerisier de Chine en raison de la forme de ses fruits, le litchi est initialement cultivé en Chine, en Inde et en Asie du Sud-Est, puis exporté à Madagascar et à La Réunion. Habitué aux températures subtropicales, il peut toutefois être cultivé sous nos climats au jardin ou en pot s'il est protégé du froid durant l'hiver.

Litchi
© rakratchada/123RF

Les fruits du litchi sont comestibles et particulièrement riches en vitamines A, B et C : ils sont notamment appréciés pour leur jus et leurs vertus régulatrices du transit intestinal.

Entretien : Le litchi a besoin d'une terre riche et profonde pour se développer de manière optimale. Pour le cultiver en pot, vous pouvez utiliser un noyau bien mûr planté dans un terreau humide, à proximité d'une fenêtre. Rempotez-le après quelques semaines, car cet arbre est relativement gourmand. Le litchi apprécie les emplacements chauds et à l'abri du vent, et ne supporte pas le froid : en hiver, pensez à rentrer le pot afin que l'arbre ne soit pas exposé au gel. Pour pousser, cet arbre a besoin d'une atmosphère humide : l'arrosage doit être généreux avant la floraison, puis plus espacé. Durant les mois de février à avril, vous pouvez apporter de l'engrais au litchi. Les fleurs du litchi apparaissent environ 140 jours avant la maturité du fruit, mais la fructification prend généralement une dizaine d'années, surtout si l'arbre est issu d'un semis. La technique de multiplication par marcottage aérien produit une fructification plus rapide, après environ 3 ans.