Œillet d'Inde

L'œillet d'Inde (Tagetes patula) figure parmi les plantes annuelles les plus cultivées. Son nom dérive de la forme de ses fleurs (qui font penser à des œillets) et de son origine (Amérique centrale et Mexique, encore appelés les "Indes" à l'époque). Plante très décorative, ses coloris entre jaune, orange et acajou séduisent à coup sûr.

Œillet d'Inde
© kladri/123RF

Quand et comment semer les graines d'oeillets d'Inde ?

Le semis de l’œillet d'Inde se déroule en trois étapes :

  1. Semez sous abri en février-mars  (minimum 18 °C), au sein d'un mélange de sable et de terreau. Disposez les graines sur le substrat, recouvrez légèrement et arrosez en pluie fine. Maintenez humide jusqu'à la levée.
  2. Un mois plus tard, lorsque les plantules ont quelques feuilles, mettez-les individuellement dans des godets de tourbe. Gardez-les toujours sous abris, à un emplacement un peu plus frais mais hors gel.
  3. Faites le semis en pleine terre en mai, en laissant 30 cm entre chaque plant. Arrosez généreusement.

Où mettre les œillets d’Inde ?

Les œillets d'Inde font fuir les nématodes, fourmis et autres pucerons. Aussi, ils trouvent facilement leur place dans le potager, non loin des tomates. Leur présence au potager est d'autant plus logique que les fleurs sont comestibles ! Pour égayer les salades ou parfumer les tisanes, n'hésitez pas à consommer de l’œillet d'Inde qui permet de lutter contre les troubles digestifs.

On les place également au jardin d'ornement, près des rosiers. Mis à part cela, c'est une plante qui apprécie le soleil, un sol bien drainé, sec, voire pauvre. On peut le planter en bordure, en massif, en rocaille, en pot ou en talus.

Comment entretenir les oeillets d'Inde ?

L’œillet d'Inde n'a pas besoin de beaucoup d'eau. Faites des apports d'eau durant les fortes chaleurs et paillez pour qu'elle ne s'évapore pas. En pot, laissez sécher le substrat entre deux arrosages. Pensez à couper les fleurs fanées pour que de nouvelles fassent leur apparition.

Multiplier des oeillets d'Inde

Pour multiplier l’œillet d'Inde, on procède par semis.

  1. Récupérez les fleurs fanées.
  2. Ouvrez-les au-dessus d'un papier essuie-tout.
  3. Récoltez les semences au cœur de la fleur ; elles ressemblent à des petits plumets.
  4. Laissez-les sécher et mettez-les dans une enveloppe.
  5. Semez l'année suivante en suivant les conseils de semis ci-dessus.

Quelles sont les maladies des oeillets d'Inde ?

Les escargots et les limaces se régalent de l’œillet d'Inde, n'hésitez pas à positionner des pièges autour. C'est également le cas des araignées rouges, que l'on fait fuir en pulvérisant de l'eau froide non calcaire sur la plante. En serre, l’œillet d'Inde peut être sujet à la pourriture grise et à la pourriture du collet.

Vos feuilles sont sèches ? Si c'est l'automne, c'est qu'il est bientôt temps de les arracher, c'est la fin normale de la vie de cette annuelle. Sinon, il s'agit peut-être justement des araignées rouges. Les feuilles sèches sont alors accompagnées de fines toiles.

Dans le cas de feuilles qui jaunissent mais qui sont molles, c'est probablement un excès d'eau !