Prunus serrulata (Cerisier du Japon)

Sous le terme de "prunus", on désigne généralement l'arbre d'ornement, également connu sous le nom de cerisier du Japon. Mais Prunus est également un genre de la famille des Rosacées qui regroupe plus de 200 espèces d'arbres et d'arbustes dont plusieurs arbres fruitiers comme le prunier, le cerisier, le pêcher, l'abricotier et l'amandier. Découvrez toutes nos astuces pour planter, entretenir, tailler et multiplier le Prunus serrulata.

Prunus serrulata (Cerisier du Japon)
© NORIKAZU SATOMI/123RF

Plantation du cerisier du Japon

Le cerisier du Japon n'est pas exigeant en matière de sol ! Il demande seulement à ce qu'il soit drainé. En effet, il ne supporte pas l'eau stagnante. Placez-le au soleil, à l'abri du vent. Si vous habitez dans une région aux été brûlants, privilégiez la mi-ombre. Le Prunus serrulata peut supporter jusqu'à -20 °C, il se plante facilement dans toutes les régions françaises. On le plante plutôt à l'automne, afin qu'il aie le temps de s'enraciner avant sa floraison. Il est toujours possible de le planter au printemps.

Les étapes pour planter un Prunus serrulata :

  1. Faites tremper la motte dans une bassine d'eau
  2. Creusez un trou deux fois plus large et plus profond que la motte
  3. À moins que votre terre ne soit très drainante, ajoutez une couche de billes d'argile ou de graviers au fond du trou
  4. Mélangez votre terre de jardin à du compost (et du sable si elle est un peu lourde)
  5. Disposez la motte dans le trou, de manière à ce que le pied arrive au niveau du sol
  6. Comblez les vides avec le mélange de terres
  7. Tassez et formez une cuvette autour du pied 
  8. Arrosez généreusement

Entretien et taille du Prunus serrulata

Les 2-3 premières années, arrosez régulièrement votre cerisier. Gardez un sol frais mais pas détrempé. À l'automne, apportez un peu de compost pour enrichir la terre. Évitez le plus possible de tailler le cerisier du Japon car il est sensible aux maladies. Choisissez bien votre emplacement avant de planter, pour ne pas avoir à le raccourcir. Si vous en êtes obligé. enlevez les bois morts et coupez les extrémités des rameaux. Pensez à désinfecter vos outils avant et à appliquer du mastic juste après.

Maladies du cerisier du Japon

  • Si vos cerises ont des taches brunes et des pustules blancs, c'est sûrement la moniliose ! En préventif, on conseille de choisir une variété naturellement résistante, brosser les mousses et lichens pour les retirer et traiter le feuillage avec de la décoction de prêle. Si votre cerisier est déjà atteint, il faut alors couper toutes les parties concernées. 
  • Les pucerons noirs s'en prennent souvent aux cerisiers en dégustant leurs sèves. Vous pouvez les apercevoir sur les tronc ou les feuilles, ou remarquer que vos feuilles s'enroulent. Les prédateurs naturels, colliers de glu et autres plantes amies sont les solutions les plus souvent conseillées.
  • Le coryneum (ou criblure) forme des taches rouge-brun, ainsi que des trous dans le feuillage et sur les fruits. Si le cerisier est contaminé, il faut couper tous les rameaux et les fruits concernés. En prévention, on utilise de la bouillie bordelaise avant et après la floraison.

Multiplier le Prunus serrulata

On multiplie le pommier en le greffant. Cette opération est délicate et nécessite un certain savoir-faire. Faites appel à un professionnel pour greffer votre prunus. Sinon, direction le pépiniériste pour trouver un nouveau sujet !

Prunus serrulata (Cerisier du Japon)
Prunus serrulata (Cerisier du Japon)

Nom scientifique :  Prunus Famille : Rosaceae Variétés :  Prunus serrulata 'Kanzan', 'Amanogawa', 'Kiku Shidare Sakura', 'Kojo No Mai' Couleur des fleurs : Fleurs blanches , Fleurs roses Plantation : ...