Pommier

Bien qu'il soit originaire d'Asie, le pommier est présent dans toute l'Europe. Le genre Malus regroupe 35 espèces. Malus domestica est l'espèce cultivée pour ses pommes. Il en existe de nombreuses variétés dont l'aspect et le goût sont différents. Plantation, entretien, taille récolte, multiplication, maladies, variétés... Voici notre fiche de culture du pommier !

Pommier
© xalanx/123RF

Faut-il choisir un pommier auto-fertile ou auto-stérile ?

La plupart des espèces de pommiers sont auto-stériles, c'est-à-dire qu'elles ont besoin du pollen d'autres pommiers pour produire des fruits. Il faut donc planter une autre variété dont la pollinisation est simultanée, à proximité. Prenez conseil auprès de votre pépiniériste pour choisir les deux variétés.

Plantation du pommier

Les pommiers n'aiment pas l'eau stagnante. Privilégiez un substrat drainant, riche et une exposition mi-ombre. Ils sont plantés de novembre à mars, hors périodes de gelées. Les pommiers tolèrent des températures qui descendent jusqu'à -30 °C ! Ces fruitiers rustiques peuvent être plantés dans un verger ou dans le jardin.

Les étapes pour planter un pommier : 

  1. Quelques jours avant la plantation, creusez un trou de deux fois la largeur et la profondeur de la motte
  2. Coupez l'extrémité des racines
  3. Faites tremper la motte dans un mélange de terre et d'eau
  4. Ajoutez un peu de compost à votre terre de jardin
  5. Mettez le pommier dans le trou, puis comblez les vides
  6. Tassez et formez une cuvette autour du pied
  7. Arrosez abondamment (environ 20 litres)
  8. Quelques jours plus tard, installez trois tuteurs autour du tronc, liez-les avec des tasseaux et reliez le tronc à chaque tuteur. Protégez l'écorce avec de la mousse synthétique. Cela s'appelle un haubanage.

Entretenir un pommier

Une fois par an, en automne, apportez un peu de compost ou de fumier en surface. Le pommier a besoin d'arrosage les premières années, durant la belle saison. Désherbez au pied des jeunes sujets, puis dès qu'ils ont quelques années, ce n'est plus nécessaire.

Tailler un pommier

On pratique une taille de fructification en hiver. Elle permet de conserver un beau port et de favoriser la fructification. Il suffit de raccourcir les rameaux secondaires, afin que les fruits se forment au plus près des rameaux charpentiers. Coupez les secondaires en leur laissant seulement trois yeux. D'une année sur l'autre, coupez tantôt au-dessus d'un œil orienté gauche ; tantôt vers un œil orienté droite. Cette technique permet aux branches de pousser bien droit.

Récolter les fruits du pommier

Les premières récoltes s'effectuent à la fin du mois de juillet et les dernières en novembre. L'idéal est de récolter avant que les pommes ne tombent. Sinon, elles vont s'abîmer et vous les conserverez moins longtemps. Pour savoir si elles sont prêtes à être cueillies, soulevez-les doucement. Elles doivent se décrocher facilement sans que vous ayez besoin de tourner.

Multiplier un pommier

On multiplie le pommier en le greffant. Cette opération est délicate et nécessite un certain savoir-faire. Faites appel à un professionnel pour greffer votre pommier. Sinon, direction le pépiniériste pour trouver un nouveau sujet !

Maladies du pommier

Le pommier est souvent attaqué par la tavelure, l'oïdium, les pucerons et le chancre. Pour prévenir ces maladies, il faut le traiter très régulièrement. Appliquer de la bouillie bordelaise avant la chute des feuilles pour lutter contre le chancre. Si vous observez déjà cette tache sombre et creusée, il est nécessaire de couper la partie nécrosée, ou bien de la gratter et la brûler. La tavelure est un champignon qui forme des taches brunes sur les feuilles et les pommes. On prévient avec de la bouillie bordelaise ou une décoction de prêle après la chute des feuilles. Si elle est installée, il faut alors se tourner vers la bouillie nantaise. L'oïdium est une maladie qui recouvre les jeunes rameaux et feuilles d'un feutre blanc. Dès que vous en voyez les premiers signes, coupez les parties concernées.

Différentes variétés de pommiers

Il existe des variétés de pommiers qui produisent des fruits, d'autres qui sont ornementaux. Dans tous les cas, tous les pommiers offrent une belle floraison. Parmi les espèces précoces, on peut compter sur le cultivar 'Delbarestivale', dont on récolte les pommes à partir de fin août. Un peu plus tard, à partir d'octobre, c'est la variété ''Golden Delicious' qui dévoile ses fruits jaunes et juteux. Au rayon des variétés tardives, on n'oublie pas la 'Reinette clochard'. Certaines espèces, comme le pommier du Japon (Malus floribunda), sont uniquement cultivées pour leurs belles floraisons.

Pommier
Pommier

Nom scientifique :  Malus Famille : Rosaceae Variétés :  Malus domestica, Malus floribunda, Malus pumila, Malus sylvestris Couleur des fleurs : Fleurs blanches , Fleurs roses Plantation :  Plantation en janvier , Plantation en février ,...