Pêcher

Le pêcher est originaire de Chine. Il est cultivé sur tous les continents pour ses pêches. On distingue les variétés produisant des fruits à peau duveteuse de celles produisant des fruits à peau lisse. Avant de dévoiler ses délicieux fruits, il se pare d'une jolie floraison en mars-avril. Découvrez comment choisir, planter et entretenir le pêcher.

Pêcher
© Alexey Stiop/123RF

Plantation du pêcher

La pêcher se cultive plus facilement dans les régions au climat doux, car il est frileux ! Si vos hivers sont rigoureux, mieux vaut le planter contre un mur au soleil, voire en pot. Dans tous les cas, choisissez une exposition ensoleillée, à l'abri du vent. On le plante au printemps ou à l'automne hors périodes de gelées. L'automne favorise un bon enracinement en hiver, pour une belle reprise au printemps. Le pêcher aime les sols profonds, bien drainés mais redoute le calcaire.

Les étapes pour planter un pêcher :

  1. Placez la motte dans une bassine d'eau
  2. Creusez un trou deux fois plus large et plus profond que la motte
  3. Mettez un peu de compost au fond du trou, puis recouvrez d'un mélange de terre de jardin et de terreau
  4. Posez la motte dans le trou, de manière à ce que le pied arrive au niveau du sol
  5. Comblez les vides avec le mélange de terres
  6. Tassez et formez une cuvette autour du pied
  7. Arrosez copieusement

Entretenir un pêcher

Le pêcher apprécie un apport d'engrais pour fruitiers, au printemps et un peu de compost en automne. L'arrosage doit être régulier entre avril et septembre. Laissez sécher la terre avant d'arroser à nouveau. Si le pêcher craint la sécheresse, il ne tolère pas non plus l'eau stagnante ! N'hésitez pas à pailler pour conserver l'humidité en été et garder le pied au chaud en hiver.

Tailler un pêcher

Le pêcher est assez exigeant et demande plusieurs tailles par an. En février-mars, on effectue une taille de fructification. Raccourcissez les rameaux ayant déjà fructifié (ils ne porteront plus de fruits) à deux yeux au-dessus du rameau de la base. Aérez le centre de l'arbre en coupant les branches qui se croisent. Ceci permettra à la lumière de passer et aux fruits de mûrir plus vite.

Une deuxième taille est nécessaire après la fructification. On l'appelle la taille de formation. Il s'agit de couper les branches mortes, de conserver une forme dégagée en ne gardant de 3 à 5 branches charpentières. 

Variétés de pêchers

Dans la famille des pêchers, je demande la variété 'J.H. Hale' ! Ce cultivar dispose de gros fruits jaunes parfumés et sucrés. Pour une récolte tardive (août-septembre), on mise plutôt sur le cultivar 'Michelini' et ses fruits à la chair blanche. On n'oublie pas la pêche de vigne sanguine et sa chair rouge et juteuse. Si vous n'aimez pas trop la peau duveteuse des pêches, vous pouvez opter pour un nectarinier ! Il existe de nombreuses variétés aux fruits tout aussi succulents que les pêchers.

Floraison du pêcher

Les pêchers fleurissent en mars-avril avec de petites fleurs blanches ou roses. Bien que la floraison soit de courte durée, elle est du plus bel effet ! Si vous préférez les fleurs blanches, pensez au Prunus persica 'Taoflora White', un petit arbuste assez rustique. Il donne des pêches de la même couleur que ses feuilles ! Les variétés 'Redhaven', 'Dixired' ou encore 'Georges Delbard' offrent de jolies fleurs roses.

Pêcher
Pêcher

Nom scientifique :  Prunus persica Famille : Rosaceae Variétés :  'Alba Plena', 'Klara Meyer', 'Magnifica', 'Grosse Mignonne', 'Redwing', 'Orlandine', 'J.H....