Pâquerette

Qui n'a jamais effeuillé une pâquerette en répétant la ritournelle : "je t'aime, un peu, beaucoup...". Cette petite fleur des prés appartient à la famille des Astéracées. Vivace à l'état naturel, l'espèce Bellis perennis a servi à l'élaboration d'hybrides, plutôt cultivés comme des plantes bisannuelles. Toutes nos astuces pour planter, semer, entretenir et consommer les pâquerettes !

Pâquerette
© Ninel Naidiuk/123RF

Plantation des pâquerettes

Les pâquerettes sont des vivaces peu exigeantes. Elles poussent dans tout type de sol, bien qu'elles aient une préférence pour un substrat frais et riche. Rustiques, elles tolèrent jusqu'à -15 °C ! Elles fleurissent abondamment au soleil, mais peuvent aussi se trouver à la mi-ombre. En pot, en massif, en rocaille, en bordure, on peut les insérer partout ! À l'image de sa cousine la marguerite, la pâquerette apporte un petit côté champêtre au jardin.

Les étapes pour planter des pâquerettes : 

  1. Faites tremper la petite motte dans une bassine d'eau
  2. Creusez un trou légèrement plus large et plus profond que la motte
  3. Si vous plantez plusieurs mottes, creusez sur 10 cm de profondeur toute la surface qui sera plantée. Profitez-en pour retirer les cailloux et les herbes spontanées
  4. Ajoutez un peu de compost à votre terre de jardin
  5. Placez la motte dans le trou et comblez les vides avec le substrat terre/compost
  6. Tassez et arrosez

Semer des pâquerettes

Les pâquerettes se cultivent souvent comme des bisannuelles, afin que la floraison ne s'épuise pas. Procédez alors en été en godets, avant de mettre en pleine terre entre septembre et octobre.

Les étapes de semis :

  1. Remplissez vos godets de terreau spécial semis que vous humidifiez
  2. Effectuez un semis en mettant 2-3 graines par godet
  3. Recouvrez de quelques millimètres de terreau, à l'aide d'un tamis
  4. Arrosez avec un brumisateur
  5. Après la levée, vous pourrez repiquer en pleine terre

Entretenir la pâquerette

Peu de soins sont nécessaires à l'épanouissement des pâquerettes. Elles poussent spontanément sans avoir besoin d'être choyées. Pensez seulement à garder le pied humide après la plantation pendant un à deux mois, ainsi que pendant les fortes chaleurs. En pot, arrosez une fois par semaine pendant la belle saison. Une fois sur deux, vous pouvez lui octroyer un peu d'engrais liquide, dans l'eau de l'arrosage. Régulièrement, coupez les fleurs fanées, pour booster la production de nouvelles.

Du jardin à l'assiette

Les jeunes feuilles et les fleurs sont comestibles. De quoi donner du goût et colorer vos salades ! Reconnues pour leurs vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires, elles sont aussi consommées en tisane. Les pâquerettes ont par ailleurs quelques vertus médicinales. Elles permettent de lutter contre l'hypertension, de calmer les inflammations des organes digestifs et de diminuer les saignements.

Différentes variétés de pâquerettes

  • La pâquerette sauvage, que l'on trouve spontanément dans nos jardins a pour nom latin Bellis perennis. Avec son cœur jaune et des pétales blancs et fins, elle est facilement identifiable.
  • Les cultivars comme 'Pomponnette', 'Tasso' ou 'Galaxy' prennent une forme de pompon.
  • La variété 'Habanera', a des pétales encore plus fins et plus nombreux, ce qui donne des petites touffes colorées, allant du rouge au blanc, en passant par le rose. 

Un couvre-sol fleuri

Si les pâquerettes se plaisent, elles forment facilement un tapis de fleurs. Elle sont alors utilisées comme couvre-sol. Pour cela, regardez bien les préférences d'exposition de chaque variété. Par exemple, le cultivar 'Tasso' supporte bien la mi-ombre.

Pâquerette
Pâquerette

Nom scientifique :  Bellis perennis Famille :  Astéraceae Variétés :  'Comète', 'Pomponnette', 'Ruby', 'Tapis', 'Tasso', 'Galaxy' Couleur des fleurs : Fleurs blanches , Fleurs roses , Fleurs...