Orchidée

Avec ses fleurs aux formes fantastiques, l'orchidée nous fascine, et elle n'est pas compliquée à cultiver. Voici quelques conseils.

Orchidée
© nightlyviolet/123RF

Le terme orchidée désigne en fait une famille entière de plantes dont les genres Dendrobium et les Bulbophyllum sont les plus répandus dans la nature. Il existe également de nombreux genres hybridés aux formes et aux couleurs hétéroclites. Avec plus de 20 000 espèces, cette famille de plantes est d'ailleurs considérée comme l'une des plus variées au monde. On peut tout de même distinguer deux types d'orchidées : les terrestres et les épiphytes. Si de nombreuses orchidées sont originaires de régions tropicales comme l'Asie ou l'Amérique centrale, elles se cultivent très bien dans les zones tempérées comme la France.

Bien choisir une orchidée

Les orchidées fascinent beaucoup de monde, et le choix est difficile puisqu'il existe entre 20 000 et 30 000 espèces, toutes de forme et de couleurs très différentes, sans compter les hybrides.

On peut citer trois espèces qui sont à la fois les plus faciles à cultiver et les plus spectaculaires, puisqu'elles ont des grandes fleurs qui restent épanouies très longtemps, de un à trois mois : les phalaenopsis, les cattleyas et les cymbidium.

Le phalaenopsis possède un avantage supplémentaire, c'est qu'on peut le cultiver en appartement. Les deux autres espèces ont en effet besoin d'avoir d'importantes différences de température entre le jour et la nuit, ce que l'on ne peut pas obtenir en appartement, bien sûr.

Comment s'occuper d'une orchidée au quotidien ?

Une orchidée saine a de belles feuilles vernissées. Placez-la dans un endroit lumineux, mais évitez le soleil direct (ne la mettez pas juste derrière une fenêtre, par exemple) : vous risqueriez de brûler les feuilles et de faire faner les fleurs. Surtout, ne les arrosez pas trop : une fois tous les dix jours suffit. Utilisez pour cela une eau non calcaire comme une eau de pluie non polluée ou une eau de source. Enfin, ne mouillez pas le cœur des feuilles, sinon il risque de pourrir. 

Comment soigner une orchidée ?

Une fois que votre plante a fané, continuez comme précédemment à l'arroser parcimonieusement. Il vaut mieux ne pas couper les tiges, sauf si elles sont sèches car elles refleurissent périodiquement.

Généralement, un rempotage tous les deux ans suffit. Il n'est pas nécessaire d'avoir un pot très profond ; utilisez un compost "spécial orchidées", qu'on trouve dans les jardineries, constitué de polystyrène et d'écorces de pin. N'utilisez pas trop d'engrais, sinon la plante s'asphyxie. Enfin, faites attention aux insectes nuisibles qui peuvent coloniser la plante : pucerons, acariens, cochenilles.... N'oubliez pas que bien soigné, un phalaenopsis peut vivre jusqu'à 20 ans !