Mimosa

Plus connu sous le nom de mimosa ou mimosa d'hiver, l'Acacia dealbata est un arbre aux grappes fleuries jaunes et parfumées que l'on voit principalement dans les régions méditerranéennes. Originaire d'Australie, il a été introduit sur la Côte d'Azur au XIXe siècle. Plusieurs variétés sont aujourd'hui cultivées, comme 'Mirandole' et 'Gaulois Astier'.

Mimosa
© Ornella Bonomini/123RF

Mimosa ou acacia ?

Ce que l'on appelle couramment un mimosa, cet arbre aux fleurs jaunes et odorantes, porte en réalité le nom latin d'Acacia. En revanche, le Mimosa pudica (aussi appelé sensitive), qui porte donc le vrai nom botanique de mimosa, est une plante des forêts tropicales. Elle est ornée de fleurs roses en boules et ses feuilles se replient lorsqu'on la touche. Pour finir, ce que l'on appelle couramment un acacia, est en réalité un Robinia pseudoacacia. C'est un arbre de 20 mètres à 25 mètres de haut, avec des feuilles alternes et des fleurs en grappes blanches. Tout ceci portant à confusion, utilisez bien les noms latins au moment de l'achat, pour être sûr de ne pas vous tromper !

Plantation du mimosa

Le mimosa est un arbre qui aime le soleil ! Il se satisfera d'une exposition mi-ombre, s'il jouit de 3 heures-4 heures d'ensoleillement par jour. Le mimosa apprécie les sols bien drainés, sableux, caillouteux ou même pauvre. Côté pH, misez sur un sol neutre à acide. Cet arbre redoute le calcaire, excepté le mimosa des quatre saisons. C'est une plante peu rustique, la plupart des variétés tolèrent seulement jusqu'à -5 °C. Les variétés les plus rustiques sont l'Acacia pravissima et l'Acacia dealbata (-10 °C). Si votre mimosa est en fleurs, plantez-le au printemps. Sinon, une plantation en automne est idéale. Dans tous les cas, elle doit s'effectuer hors périodes de gelées.

Les étapes pour planter un mimosa :

  1. Placez la motte dans une bassine d'eau
  2. Creusez un trou deux fois plus large et plus profond que la motte
  3. Disposez une couche de drainage au fond du trou
  4. Mélangez votre terre de jardin à un de terre de bruyère si elle n'est pas déjà acide.
  5. Mettez la motte au fond du trou
  6. Installez un tuteur, le jeune plant en aura besoin
  7. Comblez les vides
  8. Tassez et arrosez

Entretien du mimosa

Arrosez le mimosa pendant la floraison la première année, ensuite, ce n'est plus nécessaire. S'il y a des risques de petites gelées et que votre arbre est encore jeune, mieux vaut le protéger. Pour cela, disposez une épaisse couche de paillage au sol. Complétez avec un voile d'hivernage qui le protégera du froid.

Cas du mimosa en pot

Le mimosa se cultive facilement en pot, à condition que le contenant soit assez grand pour ses racines. 40 cm de côté convient pour un arbuste déjà âgé. Au moment de la plantation, disposez une bonne couche de drainage au fond du pot (billes d'argiles ou graviers). Puis réalisez un mélange de terre de bruyère et de terreau. Pendant la belle saison, dénichez-lui un emplacement ensoleillé. En hiver, rentrez-le dans un endroit lumineux mais frais. Arrosez-le régulièrement les premières années, afin que le substrat reste humide lors des beaux jours.

Tailler un mimosa

On taille le mimosa après floraison, afin de travailler une silhouette plus dense. Pour cela, on coupe légèrement les tiges qui ont fleuri cette année, ainsi que les rejets. Cela permettra de multiplier les nouvelles branches fleuries l'année suivante.

Floraison du mimosa

C'est sans doute la floraison du mimosa qui en fait son succès. Ces touffes de pompons jaunes égayent les mois les plus froids. En effet, la plupart des mimosas fleurissent en hiver, entre janvier et mars. Excepté l'Acacia retinodes, le mimosa des 4 saisons. Ce petit arbre de 3 mètres de haut fleurit globalement en continu, d'où son nom évocateur.