Frêne

Membre du genre Fraxinus qui regroupe une soixantaine d'espèces, le frêne commun est très répandu en Europe. Il est cultivé en particulier pour son bois, élastique et résistant. Il existe plusieurs variétés, à feuilles composées ou entières.

Frêne
© Samuel Areny/123RF

Le frêne fleurit de mars à mai et ses fleurs sont très mellifères, ce qui attire bon nombre d'insectes pollinisateurs !

Le frêne est utilisé depuis des centaines d'années pour ses vertus médicinales notamment contre les rhumatismes et la goutte. Aujourd'hui les infusions de feuilles de frêne sont utilisées comme tonique et possèdent des propriétés dépuratives, diurétiques et légèrement laxatives.

Planter un frêne

Avant de planter votre frêne, soyez vigilant à l'emplacement que vous choisissez car ses racines se ramifient rapidement et peuvent abîmer les habitations et empêcher les plantes à proximité de pouvoir s'installer correctement en terre. 

Plantez-le de préférence en automne ou en hiver, en évitant les gelées. Le frêne est très rustique et peut résister à des températures pouvant descendre jusqu'à -40 °C. En revanche, les gelées tardives peuvent abîmer le début de sa floraison.

Le frêne s'épaissit rapidement et ne craint pas les zones très venteuses. Il a également une bonne résistance aux embruns et peut donc être planté sans problème sur la côte. Le frêne aime les expositions bien ensoleillées qui lui permettront de prendre rapidement de la hauteur.

En ce qui concerne sa terre, le frêne n'est pas difficile et se plaît aussi bien dans les terres acides que dans les terres calcaires, pourvu que celles-ci soient riches et toujours bien drainées.

Il est sensible à l'eau stagnante et ne supportera pas d'être planté dans des zones marécageuses ou trop près d'un point d'eau. Cependant, pendant ses premières années, veillez à ce que sa terre ne se dessèche jamais complètement. Une fois bien enraciné, aucun apport en eau de votre part ne sera nécessaire car il pourra puiser toute l'eau qui lui est nécessaire dans le sol grâce à son très large réseau de racines.

Pendant la plantation, veillez à ce que le trou soit environ deux fois plus profond et large que sa motte. Ajoutez un peu de compost organique à sa terre pour lui assurer une terre riche en humus. Si votre terre de jardin est trop lourde, coupez-la avec du sable de rivière pour lui assurer un bon drainage. 

Entretenir un frêne 

Le frêne ne demande pas d'entretien particulier, la taille n'est pas nécessaire mais vous pouvez élaguer doucement pendant l'hiver si cela s'avère nécessaire. Retirez également les branches mortes. Le frêne résiste très bien aux tailles et ne demandera pas de colmatage sur ses plaies.

Lorsque votre frêne est encore jeune, vous pouvez le tuteurer si vous habitez sur la côte ou dans un environnement sujet aux bourrasques.

Multiplier un frêne

La méthode la plus simple pour multiplier votre frêne est le semis. Ses samares se ressèment facilement et de jeunes plants peuvent apparaître rapidement aux quatre coins de votre jardin. Pour le semer manuellement, récoltez ses graines en automnes jusqu'en hiver, puis faites-les germer dans un substrat humide et bien drainé. Vous pourrez ensuite replanter les plantules en pleine terre au printemps ou à l'automne suivant.

Frêne
Frêne

Nom scientifique :  Fraxinus excelsior Famille : Oleacées Variétés :  'Jaspidea', 'Aurea', 'Pendula' Couleur des fleurs : Fleurs rouges Plantation :  Plantation en octobre , Plantation en novembre , Plantation en...