Cyprès

Conifère de la famille des Cupressacées, le cyprès est présent dans tout l'hémisphère nord. On en compte 24 espèces, dont le cyprès commun (Cupressus sempervirens) très utilisé en haie dans le bassin méditerranéen. On le cultive essentiellement en arbre d'ornement.

Cyprès
© Elodie Rothan
  • Nom scientifique : Cupressus
  • Famille : Cupressacées
  • Variétés : Cupressus arizonica, Cupressus cashmeriana, Cupressus lusitanica, Cupressus macrocarpa, Cupressus sempervirens
  • Plantation : Plantation en mars, Plantation en avril
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : Léger, Profond
  • Utilisation : Dans une haieIsolé
  • Feuillage : Persistant
  • Maladies, animaux nuisibles : Pourridié
  • Arrosage : Faible
  • Longévité : Vivace
  • Hauteur : 6-15 m
  • Vertus médicinales : Plante anti-diarrhéique
  • Symbolique : Symbolise l'éternité

Le cyprès est un arbre très utilisé dans le pourtour méditerranéen depuis l'Antiquité. Aujourd'hui, on le retrouve encore dans les cimetières où il représente l'immortalité de l'âme. Son bois est réputé en ébénisterie pour son odeur marquée et sa forte densité, il est aussi résistant à l'eau et imputrescible.

Planter un cyprès

Le cyprès peut se planter toute l'année en dehors des périodes de gel et des fortes chaleurs. Poussant habituellement dans les zones aux climats doux et aux étés chauds, le cyprès résiste bien à la sécheresse. Cependant, pendant les premières années de sa vie, surveillez les arrosages en été le temps que ses racines s'enfoncent suffisamment dans le sol pour lui permettre de trouver l'eau qui lui est nécessaire.

Le cyprès s'adapte à tous les types de sols dès lors que ceux-ci sont bien drainés. Il apprécie également les sols légèrement calcaires, typiques du bassin méditerranéen. Si votre terre est pauvre, vous pouvez lui ajouter un peu de terreau au moment de la plantation ainsi que de l'humus pour apporter les nutriments manquant à votre terre.

Évitez de planter votre cyprès dans un milieu trop ventilé, en particulier lorsqu'il est encore jeune et frêle. Si besoin, n'hésitez pas à tuteurer votre jeune plant. Les variétés 'cyprès de Leyland' sont recommandées sur la côte car elles sont plus résistantes aux rafales de vents. 

Entretenir un cyprès 

Le cyprès demande peu d'entretien et sa taille n'est pas obligatoire. Cependant, si vous souhaitez lui donner un port particulier ou le cultiver en haie, taillez-le deux fois dans l'année ; en avril, puis à la fin de l'été, de fin août à septembre. Le cyprès grandit très vite et peut parfois prendre jusqu'à 1 mètre en un an. Si vous souhaitez faire une haie, choisissez les variétés naines de préférence et espacez les sujets d'environ 1,50 mètre les uns des autres. 

Arbre rustique, le cyprès résiste à des températures pouvant descendre sous les -10 °C. Vous pouvez malgré tout pailler la base de votre arbre pendant ses premières années pour le protéger des gelées.

Il ne supporte pas les terres trop humides car il est sensible au pourridié et aux champignons. En cas de blessure, colmatez la plaie pour éviter que celle-ci ne s'infecte et attire les champignons. 

Multiplier un cyprès

Vous pouvez récolter ses fruits quand ils commencent à tomber naturellement de l'arbre et récupérer leurs graines. Disposez-les ensuite dans un châssis en hiver pour que les graines puissent germer. Une fois la levée observée, vous pourrez replanter les plantules directement en pleine terre.

Un bouturage sur tige semi-ligneuse est également possible au printemps, dans un terreau bien sableux que vous maintiendrez humide le temps que votre bouture fasse de nouvelles feuilles.