Colza

Plante annuelle de la famille Brassicacées, le colza provient d'un croisement entre le chou et la navette. Reconnaissable à ses grappes de fleurs jaunes, il est cultivé depuis des siècles pour son huile alimentaire. Les résidus de l'extraction de l'huile, appelés tourteaux, sont riches en protéines et servent à nourrir le bétail. Depuis quelques années maintenant, le colza intervient également dans la composition de biocarburants

Colza
© PaylessImages/123RF

Le colza a longtemps été cultivé pour son huile, riche en oligo-éléments. Désormais cette plante revient sur le devant de la scène, notamment en permaculture où elle constitue un excellent engrais vert. Les engrais verts désignent les plantes qui ont un fort pouvoir nutritif pour la terre et lui permettent de s'enrichir en minéraux et en humus. Sa racine en pivot s'enfonce profondément dans le sol et absorbe ainsi les minéraux enfouis. Une fois la floraison terminée, il peut être judicieux d'ensevelir ses tiges pour redistribuer ces minéraux à la terre et créer de la matière organique pour les récoltes suivantes.

La culture de colza en hiver permet donc d'enrichir les sols pour les futures cultures. Plantée dans les champs de cultures, elle sert également à éviter l'érosion et le lessivage des sols. En effet, les terres gardées nues pendant l'hiver sont plus enclines à subir ce genre de maux et sont aussi plus sujettes à l'invasion de mauvaises herbes.

Autres bénéfices et non des moindres : la culture du colza piège les nitrates contenus dans le sol et attire de nombreux insectes pollinisateurs.

Planter du colza

Le colza est une plante annuelle qui se sème généralement en automne dès le mois d'octobre, entre deux cultures. Il peut se semer à la volée sur un sol juste griffé. Si votre jardin est petit, vous pouvez semer quelques graines tous les 20 cm à environ 2 ou 3 cm de profondeur.

Le colza aime les sols profonds, légers, frais et humifères. De plus, sa croissance nécessite un bon apport en azote. Un amendement de votre terre peut-être nécessaire si celle-ci n'en contient pas suffisamment.

Son emplacement devra être bien lumineux pour lui assurer une bonne floraison. Il supportera le plein soleil si sa terre reste fraîche.

Entretenir du colza

Gardez sa terre humide si l'hiver est sec et désherbez le temps que les plantules prennent de la hauteur. Une fois que vos plants sont vigoureux, vous pouvez récolter ses feuilles et ses fleurs qui sont comestibles.

Si vous souhaitez enfouir sa paille, coupez vos plants avant qu'ils ne forment des gousses et enterrez-les de quelques centimètres dans votre terre.

Le colza attire particulièrement les limaces. Pour le protéger de celles-ci, vous pouvez répandre des cendres ou du marc de café autour de vos plantations.

Récolter du colza

La récolte des feuilles et des fleurs de colza se fait généralement d'avril à juin. Elles se conservent peu de temps et doivent être consommées dans les jours qui suivent. Concernant les graines, récupérez-les dans ses gousses à partir du mois de juillet, faites-les sécher à l'air libre pendant une journée, puis rangez-les dans une un environnement sec et frais.