Camelia

Originaire d'Asie, le camélia est le roi de l'hiver avec ses généreuses fleurs rouges, roses ou blanches. Arbuste de la famille des Théacées, il fleurit très précocement, de novembre à mai. Si le camellia japonica et ses nombreux hybrides sont les plus couramment utilisés, il existe plus de 250 espèces de camélias.

Camelia
© 123RF

Planter un camélia

Vous pouvez planter votre camélia de novembre à mai selon la variété ; les variétés qui fleurissent au printemps devront plutôt être plantées en automne tandis que celles qui fleurissent en automne préféreront être plantées au printemps. Cependant, le camélia est une plante résistante qui supportera d'être plantée toute l'année en évitant simplement les périodes de gel ou de fortes chaleurs.

Pour bien fleurir, le camélia va avoir besoin d'une terre toujours fraîche, bien drainée et légèrement acide. Pour cela, vous pouvez pailler ses racines avec de l'écorce de pin pendant l'été. Cela va les garder au frais et les protégeront du gel en hiver. Afin que sa terre soit acide vous devez la planter avec une moitié de terre de jardin et une autre moitié de terre de bruyère. Un sol calcaire pourrait lui provoquer de la chlorose ce qui va décolorer ses feuilles, puis finir par les faire tomber. Si votre sol est calcaire, placez un tissu géothermique au fond du trou dans lequel vous souhaitez l'installer, puis plantez-le avec un terreau adapté aux besoins de votre camélia. Si votre terre est trop lourde, vous pouvez également rajouter un peu de sable de rivière pour lui assurer un bon drainage.

Pour planter votre camélia, placez votre motte dans un trou bien large mais peu profond ; 5 à 6 cm de terre au-dessus de ses racines suffisent. Arrosez abondamment votre plant une fois en terre et veillez à ce que celui-ci reste toujours humide pendant la période de floraison.

En ce qui concerne son exposition le camélia se plaît à la mi-ombre et redoute les situations trop brûlantes. En revanche, si votre camélia est trop à l'ombre il risque d'avoir plus de mal à fleurir.

Si après plusieurs années dans votre jardin ou sur votre terrasse, votre camélia ne fait toujours pas de fleurs essayez de le replacer dans un milieu plus lumineux.

Entretenir un camélia

Pour s'épanouir votre camélia va avoir besoin d'une certaine hygrométrie. Si l'air est trop sec et qu'il manque d'eau au niveau de ses racines, votre camélia pourrait perdre ses boutons avant même qu'ils ne fleurissent ! Dans ce cas, veillez à rapprocher les arrosages en faisant attention de ne pas lui donner une eau trop calcaire comme peut l'être celle du robinet : favorisez l'eau de pluie si possible. Enfin, toujours avec une eau non calcaire, brumisez les feuilles en fin d'après-midi pour éviter que l'eau ne brûle son feuillage.

Pour favoriser sa floraison, retirez ses fleurs séchées et ajouter-lui un peu de compost pour enrichir sa terre en humus. Il n'est pas nécessaire d'effectuer une taille de votre camélia mais si vous souhaitez lui donner un port plus dense et contrôler sa pousse, faites-le à la fin de sa floraison.

Multiplier un camélia

La méthode la plus simple pour multiplier un camélia est la bouture. Elle se fait au mois d'août quand les nouvelles tiges seront devenues ligneuses, c'est ce qu'on appelle l’aoûtement. Il permet aux nouvelles tiges de mieux résister au froid.

Coupez donc une de ces tiges sur environs 15 cm, puis supprimez les feuilles de votre bouture. Vous pouvez ensuite la planter dans un terreau adapté en prenant soin de la garder dans un milieu chaud et humide.

Camelia
Camelia

Nom scientifique :  Camellia Famille : Theacées Variétés :  Camellia japonica, Camellia sasanqua, Camellia sinensis, Camellia Saluensis Couleur des fleurs : Fleurs blanches , Fleurs roses , Fleurs rouges Plantation :  Plantation en mars ,...

Arbustes