Bananier

Originaire d'Asie, le bananier n'est pas un arbre, contrairement à ce que l'on pense, mais une plante herbacée qui appartient à la famille des Musacées. Il est même considéré comme la plus grande herbe du monde. Il existe une cinquantaine d'espèces : certaines sont cultivées pour leurs fruits, d'autres servent de plantes d'ornements.

Bananier
© Jenjira Indon/123RF

La culture du bananier est possible aussi bien en intérieur qu'en extérieur, cependant certaines variétés dites tropicales sont gélives et devront impérativement être cultivées en intérieur. Les variétés subtropicales quant à elles, sont plus rustiques et résisteront à des températures pouvant descendre jusqu'à -15 °C.

Planter un bananier

La meilleure période pour planter votre bananier est de mai à juin, avant la floraison de celui-ci en été.

Pour planter correctement votre bananier, creusez un trou trois fois plus grand que la motte et placez des billes d'argiles dans le fond du trou. Installez ensuite votre plant puis ajouter la terre qui devra être mélangée avec un tiers de sable de rivière et un tiers de terreau.

Les bananiers poussent majoritairement dans les Antilles et apprécient les atmosphères humides. Cependant, ils détestent avoir leur racines baignées dans l'eau ; un terreau bien drainé est donc nécessaire.

Entretenir un bananier

Pour son exposition, le bananier d'extérieur aime particulièrement les situations bien ensoleillées. Placez-le dans un endroit bien exposé et à l'abri du vent. Ses feuilles sont très fragiles et se déchirent facilement en cas de rafales. En bord de mer, veillez à le planter derrière un mur exposé plein sud pour le préserver du vent. Les arrosages du bananier devront être fréquent au printemps et en été en veillant toutefois à ce que le terreau ait séché en surface.

Pour les bananiers cultivés en pot à l'intérieur, le mélange de terreau sera le même que pour l'extérieur. En ce qui concerne son exposition, évitez le plein soleil derrière une fenêtre qui pourrait brûler son feuillage. Une bonne brumisation sur ses feuilles pourra aider votre bananier d'intérieur à retrouver une atmosphère chaude et humide. Vous pouvez également l'installer sur un lit de billes d'argiles toujours humides pour augmenter son hygrométrie. En cas d'air ambiant trop sec, les feuilles de votre bananier pourraient commencer à jaunir et finir par tomber.

Un apport d'engrais organique sera bénéfique de mai à octobre car le bananier aime les terres riches.

Protéger son bananier en hiver

Même les variétés les plus rustiques devront être protégées du froid l'hiver. Pour cela, vous devrez pailler sur au moins 50 cm de hauteur la base de votre plant.

Les feuilles du bananier sont caduques sous nos latitudes ; n'hésitez pas à les gardez, une fois séchées, le long de la stipe pour le protéger du froid.

Dans les régions froides, vous pouvez également ajouter un voile d'hivernage bien épais autour de la stipe que vous laisserez jusqu'au printemps.

Multiplier un bananier

Le semis du bananier est assez difficile ; ses graines sont extrêmement durs et devront être trempées dans l'eau 72 heures pour pouvoir ramollir et germer. Une fois trempées, enfouissez-les légèrement dans le substrat adapté et veillez à le garder toujours humide.

Le bananier fait également des rejets : vous pourrez les replanter séparément de la plante mère quand ceux-ci feront au moins 10 cm de haut. Coupez-les proprement à la base du plant.

Bananier
Bananier

Nom scientifique  : Musa Famille : Musacées Variétés : Musa Basjoo, Musa paradisiaca, Musa coccinea, Musa ornata, Musa acuminata Plantation :  Plantation en mars , Plantation en avril , Plantation en mai , Plantation en juin , Plantation en...