Aloès

L'aloès est une plante de la famille des succulentes. Originaire d'Afrique, l'aloès est une plante grasse de la famille des Asphodelacées. Selon les espèces, il se présente sous forme arbustive, arborescente ou rampante. Ses tiges épaisses sont remplies de suc et lui servent de réserves d'eau pendant les périodes de sécheresse. Très réputé en cosmétique, le suc de l'aloe vera possède de multiples vertus ! Déjà bien connu à l'époque des Mayas et de l'Egypte antique, le gel d'aloès possède notamment des propriétés cicatrisantes, apaisantes et hydratantes.

Aloès
© Inga Tihonova/123RF

Planter un aloès

Pour le terreau, vous pouvez choisir un terreau spécial cactées avec une terre sableuse et bien drainée, parfaite pour les aloès. Si vous souhaitez faire votre mélange vous-même, prenez deux tiers de terreau classique pour plantes d'intérieur que vous mélangerez à un tiers de sable de rivière (ne confondez pas avec le sable de mer dont l'excès de sel pourrait lui être fatal).

Pour le pot, choisissez-en un en terre cuite de préférence pour permettre une meilleure respiration du terreau et un meilleur équilibre de votre plante. Les racines de l'aloès sont assez courtes et ses feuilles épaisses peuvent déséquilibrer l'ensemble : choisir un pot en terre pourra donc aider au maintien de celle-ci.

Un rempotage ne sera nécessaire que tous les 3 ans environ si votre plante a bien grandi. Prenez simplement une taille au-dessus de votre ancien pot et attendez deux semaines après l'avoir rempoté avant de l'arroser. Son système racinaire est fragile et demande un temps d'adaptation avant de pouvoir absorber l'eau à nouveau.

Entretenir un aloe vera

Comme la plupart des plantes succulentes, l'aloès demande un arrosage parcimonieux. Originaire d'Afrique du Sud, l'aloès est habitué aux climats chauds et secs. Une bonne luminosité lui sera nécessaire pour bien pousser mais protégez-le du plein soleil l'après-midi pour ne pas abîmer ses feuilles qui pourrait finir par jaunir.

En hiver, si vous gardez votre aloès dans une pièce fraîche, un arrosage par mois devrait suffire. Dès le printemps en revanche, l'aloès va reprendre sa croissance et demandera un arrosage plus régulier : un par semaine environ. Veillez malgré tout à ce que son terreau soit sec sur 2-3 cm de profondeur avant d'arroser à nouveau car comme toutes les succulentes, l'aloès craint l'humidité !

Vous pouvez sortir votre aloe vera de mai à septembre mais si les températures descendent en-dessous de 5 °C en hiver, il vaudra mieux le rentrer jusqu'au retour des beaux jours.

Multiplier un aloès

La façon la plus simple de multiplier son aloès est de replanter les rejets que celui-ci pourrait faire à la base de la plante mère. Pour replanter les rejets, il vous suffit de les détacher de la base et de les rempoter séparément dans le même terreau que celui de la plante d'origine.

Un semis est également possible si vous récupérez les graines des fleurs et que vous les plantez en terre au printemps suivant.

Récolter les feuilles de son aloe vera

Avant de récolter les feuilles de votre aloe vera, attendez que celles-ci soit longues et épaisses avant de les couper à leur base. Plus elles sont épaisses, plus elles seront chargées en suc. Vous devez ensuite retirer la peau épaisse de votre succulente pour pouvoir utiliser le gel qui se trouve à l'intérieur. Il est conseillé d'acheter une plante cultivée biologiquement si vous souhaitez utiliser son gel car celui-ci est également comestible et possède des vertus dépuratives quand il est pris en interne. Cependant, faites bien attention à retirer sa peau avant de la consommer car elle est irritante pour le colon.

Aloès
Aloès

Nom scientifique :  Aloe vera ou Aloe barbadensis Famille : Asphodelaceae Variétés :  Aloe arborescens, Aloe aristata, Aloe ferox, Aloe humilis, Aloe vera, Aloe variegata Couleur des fleurs : Fleurs jaunes , Fleurs orange , Fleurs rouges ...