Framboise

Cultivé depuis le Moyen Âge, le framboisier est originaire d'Asie et d'Europe. Cette plante fait partie de la famille des Rosacées et pousse facilement, même en montagne. Le framboisier est connu pour ses baies comestibles, les framboises, gourmandes, légères et délicates ! Et si on en plantait ? Suivez le guide pour planter et entretenir un framboisier.

Framboise
© yuris010/123RF

Ses fleurs blanches sont autofertiles. Le framboisier se reconnait à ses rameaux légèrement épineux. La framboise est notamment populaire pour sa teneur importante en vitamine C.

Quelles variétés de framboisier planter ?

Les framboisiers se divisent en deux types : les bifères (ou remontants), qui produisent deux fois par an, de juin à l'automne, et les unifères (ou non remontants), dont la production se limite à une seule fois par an, entre juin et juillet et de façon plus abondante. Les variétés de framboisiers sont nombreuses : le Zeva et le Marastar, particulièrement robustes, ou encore le Mailing Promise, plus précoce. Vous appréciez l'originalité ? Misez sur le Fallgold, dont les fruits jaunes apporteront une touche d'excentricité à vos desserts.

Quand planter un framboisier ?

Les jardineries proposent des framboisiers à planter avec les racines nues ou en pot. Dans les deux cas, la meilleure période de plantation reste l'automne, à partir de novembre (à la fois pour les variétés remontantes et non remontantes), pour un meilleur enracinement de la plante.  En effet, avant de produire des framboises, les arbustes doivent être bien enracinés. Cependant, dans les régions épargnées par le gel, la période de plantation s'étend jusqu'au printemps. Pour les plants en conteneurs, les plantations peuvent se faire après l'automne jusqu'en mars, voire jusqu'au printemps.

Où et dans quel sol planter un framboisier ?

Le framboisier peut se plaire dans un endroit assez ombragé, mais il est préférable de le planter dans un coin ensoleillé : il produira plus de framboises, et celles-ci seront même plus sucrées ! Avant de planter, désherbez soigneusement la parcelle.

Comment planter un framboisier en pot ?

  • Dépotez l'arbuste et faites tremper la motte dans un seau d'eau.
  • Creusez un trou d'environ 50 cm de profondeur.
  • Préparez un mélange de terre, de terreau et de compost.
  • Vous n'avez plus qu'à déposer l'arbuste dans le trou, et à combler avec le mélange.

Comment planter un framboisier en racines nues ?

  • Si vous plantez plusieurs framboisiers en racines nues, optez pour une plantation en ligne qui vous permettra de les palisser. Pour un framboisier isolé, prévoyez un tuteur.
  • Prévoyez au moins 60 centimètres entre les framboisiers, qui ont tendance à s'étendre. Chaque trou doit être large et profond de 30 cm environ.
  • Avant de déposer les plants, pensez à amender la terre avec du compost, puis de la terre jusqu'aux deux tiers.
  • Plantez le framboisier de telle sorte que les premières branches soient au niveau du sol et en recouvrant les drageons, ces jeunes poussent aux feuilles vertes.. Les racines doivent être enfoncées dans le sol d'environ 5 cm, et bien étalées dans le trou.
  • Rebouchez, tassez et arrosez copieusement.
  • Enfin, taillez le plant à 20 centimètres hors sol, afin que la reprise soit vigoureuse.

Le palissage du framboisier

Le framboisier est un arbuste rustique, de la famille des ronces, qui peut très vite s'étendre et a tendance à devenir envahissant si on ne contient pas sa croissance. La technique du palissage (avec des fils de fer) est donc très utile si vous souhaitez planter plusieurs framboisiers. À vous d'adapter la technique du palissage à votre jardin : contre un mur, en éventail... Pour que des framboisiers restent "dans le droit chemin", tendez des fils de part et d'autre de votre rangée de framboisiers, en conservant 25 à 30 cm entre chaque fil et vos arbustes.