Paulownia : où et comment le planter, entretien

Arbre originaire des zones tempérées à tropicales de l'Asie et de l'Amérique du Nord, le paulownia se caractérise par son feuillage large, parfois en forme de cœur selon les variétés, et par sa jolie floraison aux différentes nuances de violet. Riche de symboles, notamment en Chine et au Japon, l'arbre impérial, comme il est surnommé, est simple à cultiver tant qu'il bénéficie d'un soleil prononcé, d'une humidité bien dosée et tant qu'il est épargné par les périodes de grosses chaleurs comme de gelées hivernales.

Paulownia : où et comment le planter, entretien
© hheellggaa/123RF
  • Nom scientifique : Paulownia
  • Famille : Paulowniacées
  • Variétés : Paulownia impérial (ou tomentosa), paulownia fortunei, paulownia fortunei fast blue, paulownia catalpifolia, paulownia elongata, paulownia kawakamii, paulownia X taiwaniana, paulownia shantong
  • Couleur des fleurs : Fleurs blanches, Fleurs violettes
  • Plantation : Plantation en janvier, Plantation en février, Plantation en mars, Plantation en octobre, Plantation en novembre, Plantation en décembre
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : Argileux, caillouteux, calcaire, humus
  • Utilisation : En massif, Dans la pelouse, Dans une haie, Isolé
  • Floraison : Floraison en avril, Floraison en mai, Floraison en juin
  • Feuillage : Caduc
  • Maladies, animaux nuisibles : Oïdium, pucerons, chancre, verticilliose
  • Arrosage : Faible
  • Croissance : Rapide
  • Longévité : Vivace
  • Hauteur : Plus de 10 mètres
  • Symbolique : L'arbre est associé au phénix et à l'Impératrice
  • Vertus médicinales : Serait favorable aux reins, au foie ou aux poumons

Où planter un paulownia ?

Le paulownia s'adapte bien à toutes les natures de sols, argileux, caillouteux ou même calcaires, pourvu qu'ils soient bien drainés et assez humides. Choisissez un emplacement ensoleillé, à l'abri du vent et des gelées. L'arbre asiatique aime les étés chauds mais veillez à ce qu'il ne soit pas trop asséché, notamment la première année suivant sa plantation. Ses bourgeons floraux fleurissant en automne, ils ont besoin d'être préservés des aléas climatiques, courants en cette saison. Bénéficiant d'une croissance rapide et d'un vaste système racinaire, le paulownia est souvent planté près des berges afin de les solidifier ou dans des zones où sévit l'érosion des sols. Enfin, l'arbre est très exploité dans la filière bois et dans l'univers de la biomasse.

Quand planter un paulownia ?

La bonne période pour planter votre paulownia est le printemps ou le début de l'automne : cela dépendra des conditions climatiques de votre région, sachant qu'il ne faut pas planter un végétal lors des gelées ou des grosses chaleurs. L'idéal est de le planter avant le froid hivernal, même si un climat froid reste possible ou avant la période estival, sous un climat doux : les deux contextes restent possibles pour sa plantation et sa culture.

Comment planter un paulownia ?

Pour bien planter votre arbre impérial :

  1. Créez un trou volumineux pour laisser tout l'espace nécessaire aux racines ;
  2. Ajoutez du compost de qualité dans le fond ;
  3. Laissez la motte de votre paulownia immergée avant de l'installer afin d'humidifier les racines ;
  4. Déposez un peu de gravier pour assurer le bon drainage ;
  5. Installez ensuite la motte bien au centre en prenant garde à son système racinaire :
  6. Complétez avec du terreau de plantation mélangée à de la terre de jardin ;
  7. Tassez le tout délicatement et arrosez généreusement ;
  8. Mettez en place un paillage végétal afin de protéger ses pieds du froid ou de la sécheresse.

Entretenir un paulownia

Parmi les plantes faciles à entretenir, l'arbre impérial se pose bien là ! En effet, il faut surtout veiller à :

  • lui procurer le bon arrosage durant la première période estivale suivant sa plantation afin de laisser le temps au système racinaire de bien prendre ses aises en profondeur ;
  • préserver ses bourgeons floraux face aux éventuelles gelées, à trop de chaleur ou encore, au vent.

Pour éviter tout risque de gelure, le mieux est de l'habiller d'un voile d'hivernage durant les mois plus froids.

Quand et comment tailler un paulownia ?

La taille du paulownia est à faire à la fin de l'hiver, avant la reprise de la croissance végétative, et selon le port que vous souhaitez lui donner. En général, mieux vaut couper surtout les branches mal formées, mortes ou fatiguées sur 5 à 10 cm mais pas au-delà. Trop tailler peut fragiliser le végétal et faire venir les maladies car toute coupe est tout de même une agression donc un temps de cicatrisation est nécessaire tout autant que de vous servir d'outils nettoyés et de qualité.

Selon l'état de votre paulownia, vous pourrez procéder à un recépage, c'est-à-dire la coupe de la base de l'arbre. Poussant rapidement, il repartira sans problème et cela stimulera même sa croissance. Cette technique est à privilégier quand votre arbre montre des signes de fatigue générale après quelques années de plantation.

paulownia-en-fleurs
Paulownia en fleurs © Stanislava Karagyozova/123RF

Maladies du paulownia

  • Comme beaucoup de végétaux, le paulownia reste sensible à une maladie cryptogamique courante, l'oïdium. Appelée également pourriture blanche, elle cause des dépôts duveteux surtout sur le feuillage, pareils à de la moisissure. Vous pouvez traiter à l'aide d'une décoction à base d'eau et de lait écrémée, à base d'ortie, de bicarbonate de soude, de bouillie bordelaise ou encore de soufre ;
  • Votre arbre impérial a besoin d'un sol humifère pour bien se développer mais surtout pas d'un excès d'eau qui peut faire naître des champignons agressifs tels que l'armillaire. Il n'y a pas de remède miraculeux face à ce mal mais vous pouvez supprimer les zones endommagées, laisser sécher le sol et veiller à garder une humidité maîtrisée par la suite ;
  • La verticilliose peut aussi toucher votre paulownia. Cette maladie cryptogamique s'attaque aux vaisseaux faisant circuler la sève. Vous pourrez en venir à bout en traitant avec un fongicide ;
  • Autre maladie courante, le chancre qui peut atteindre les rameaux de l'arbre. Il suffit de tailler ceux qui sont touchés ;
  • Côté parasites, les pucerons demeurent les plus courants ;
  • N'hésitez à user de produits préventifs afin d'éviter ces désagréments, notamment grâce aux fongicides naturels faisant aussi des répulsifs efficaces au jardin et peu appréciés des parasites volants.

Variétés de paulownia

Le paulownia existe sous plus de 70 espèces qui poussent essentiellement dans les zones montagneuses de Corée, de Chine ou encore, d'Amérique du Nord. Poussant de façon spontanée dans des endroits souvent laissés à l'abandon, leur croissance reste rapide, si bien que l'espèce a vite été considérée comme invasive dans certaines contrées.
Parmi les variétés du paulownia, il y a :

  • Le paulownia impérial, ou paulownia tomentosa, présente de grandes feuilles vertes en forme de cœur et une floraison violet clair ;
  • Le paulownia fortunei est un arbre plus haut que large, orné d'un feuillage de couleur vert sombre et brillant. Ses fleurs ont des teintes mauves pastel ;
  • Le paulownia elongata présente des fleurs mauves et blanches ;
  • Le paulownia fortunei fast blue présente un port en pyramide ;
  • Le paulownia catalpifolia est un arbre hybride issu du paulownia elongata et du paulownia tomentosa, arborant une floraison mauve et blanche ;
  • Le paulownia kawakamii est habillé de fleurs violettes pâles s'éclaircissant à l'intérieur ;
  • Le paulownia X taiwaniana est un arbre hybride issu du Paulownia fortunei et du paulownia kawakamii :
  • Le paulownia shantong hybride est, lui aussi, issu d'un croisement entre le paulownia fortunei et le paulownia tomentosa.

Arbres