Lupin

Les grandes fleurs colorées du lupin composent des massifs aux accents anglais. Mais saviez-vous que le lupin est aussi une plante comestible et un engrais vert ? Semis, plantation, entretien, récolte : découvrez comment cultiver cette plante qui a tout bon !

Lupin
© alexeykonovalenko/123RF

Comment pousse le lupin ?

Les lupins poussent dans un sol riche et drainé, mais redoutent les substrats calcaires. En effet, ces derniers leur causent des carences en fer. Ils apprécient une exposition ensoleillée mais tolèrent également la mi-ombre. Ils vivent quelques années au jardin, avant de se ressemer naturellement par eux-même. Ils font des merveilles au sein d'un massif, avec des vivaces et des graminées. C'est une plante qui convient parfaitement pour une mixed-border.

Quand planter le lupin ?

On plante les lupins en godet au début du printemps, en mars. Il est aussi possible de planter à l'automne pour les sols bien drainés, qui ne retiennent pas l'eau. Comptez 30 cm entre chaque plant. Le semis est également envisageable en août-septembre ou en avril pour une floraison l'année suivante.

Comment faire le semis du lupin ?

  1. Creusez des petits trous tous les 30 cm, de 5 mm de profondeur.
  2. Placez-y 3 graines.
  3. Arrosez en pluie fine et maintenez le substrat humide jusqu'à la levée.
  4. Lorsque le plant a quelques feuilles, gardez le plus vigoureux des trois.

Entretenir le lupin

Il n'est pas utile d'apporter de l'engrais, en revanche, le sol doit rester frais. Pensez à arroser régulièrement mais sans détremper. N'hésitez pas à placer une couche de paillage pour limiter l'évaporation de l'eau. La taille des fleurs fanées va booster l'apparition de nouvelles fleurs.

Comment récupérer les graines de lupin ?

Certes, le lupin peut se ressemer tout seul. Mais on ne sait pas trop où il va bien vouloir se multiplier. Aussi, vous pouvez récolter vous-même les graines afin de maîtriser sa multiplication au jardin. Pour cela, coupez les tiges et les fleurs avant qu'elles ne soient complètement sèches. Le lupin forme des gousses qui sont remplies de graines. Il suffit alors d'extraire les semences et de les faire encore sécher 2-3 semaines. Pour cela, placez-les sur un papier absorbant que vous mettez dans une pièce bien ventilée, sans soleil. Ensuite, vous pouvez les glisser dans un sachet et les ressemer l'année suivante.

3 variétés de lupin pour le jardin

Lupin blanc doux comestible (Lupinus albus)

Le lupin blanc doux à grosses graines offre de grandes fleurs blanches de 0,50 m à 1 m. Riches en protéines, en fibres, en sucres et en minéraux, les graines sont consommées par les hommes et les animaux. On les déguste en farine, en galettes ou bien grillées et épicées à l'apéritif.

Lupin à fleur jaune (Lupinus luteus)

Cette espèce résiste bien à des épisodes de sécheresse ou de froid. Elle forme des fleurs érigées et jaunes de 60 cm de haut. Cette plante mellifère attire les insectes pollinisateurs. Les graines du lupin jaune doux sont également comestibles.

Lupin bleu (Lupinus angustifolius)

Cette espèce n'est pas comestible mais offre de belles fleurs d'un bleu intense. On lui pardonne volontiers ses graines non comestibles, d'autant plus qu'elle est mellifère. Comme les autres lupins, le Lupinus angustifolius est un engrais vert. Il enrichit le sol en fixant et libérant du phosphore et de l'azote. Après sa culture, votre terre s'en retrouve enrichie.