Un côté très sauvage

Le bassin de Gisèle est alimenté par l'eau d'un canal. Comme il y a du limon, l'eau n'est donc pas très limpide. Cela contribue à amplifier l'aspect sauvage de ce bassin qui semble, de prime abord, inaccessible. Néanmoins pour apprécier "cette jungle verdoyante", la propriétaire des lieux a installé un petit pont japonais.
©  Gisèle Bermudez