En ville, comment avoir un balcon ou une terrasse bien verts ?

En fonction de la taille de votre balcon ou terrasse, voici quelques idées d'aménagements et de plantations à effectuer. Pour un petit coin de verdure en ville toute l'année.

En ville, comment avoir un balcon ou une terrasse bien verts ?
© Cécile Debise/Journal Des Femmes

Sur une balustrade de balcon

En cas d'absence de balcon - lorsque l'on a qu'une simple balustrade à la fenêtre -, il est néanmoins envisageable de mettre de la verdure. Il faut bien entendu un support suffisamment solide, de préférence réalisé par un ferrurier si possible, et aux normes. Un maximum de précautions doivent être prises, surtout si la balustrade donne côté rue, car un accident est vite arrivé et l'on n'est jamais à l'abri d'un coup de vent qui ferait tomber la jardinière sur un passant.

Côté plantation, en fonction de l'exposition, on pourra opter pour une plante grimpante (jasmin, clématite...) qui habillera avec élégance la fenêtre et la balustrade. Pour un espace vert toute l'année, les plantes à feuillage persistant sont à préférer. A planter : du buis, du pittosporum (les variétés à feuillage panaché sont du plus bel effet), des conifères et palmiers de petites tailles ou encore des rhododendrons et azalées pour des endroits moins exposés au soleil. Enfin, les aromatiques sont idéales pour les pots et jardinières. A noter que l'entretien d'un rosier est plus compliqué en pot.

jasmin-sur-une-balustrade-de-balcon
En fonction de l'exposition, on peu fixer une plante grimpante sur une balustrade de balcon. © Experts Jardin

Sur un vrai balcon

On peut y installer de vraies jardinières mais attention au poids : il ne faut pas surcharger la terrasse. Un bac de 60 x 60 cm rempli de terre est déjà conséquent en terme de poids (environ 80 kg). Sachez que pour les constructions anciennes, relativement solides, les balcons et terrasses supportent normalement au minimum 150 kg/m².

Dans ces bacs et jardinières, on plantera par exemple de petits arbustes (arbousier, nandina, palmier, troène du Texas, pittosporum...) ou des bambous, véritables rideaux de végétation, dont la plantation est interdite en pleine terre sur les terrasses du fait de leurs racines pouvant s'infiltrer dans le moindre interstice d'une construction. D'autres variétés de végétaux doivent être plantés en bac, et non en pleine terre sur une terrasse : saule, peuplier, argousier...

bambous-sur-un-balcon
Le bambou est interdit à la plantation en pleine terre sur les terrasses. © Experts Jardin

Des plantes faciles pour balcon et terrasse

Pour certains immeubles, les jardinières sont directement intégrées dans la construction, ce qui facilite la plantation d'arbustes. Par exemple, sur cette terrasse de 2,50 x 3 mètres environ, sont plantés directement en terre lavande, pittosporum tobira Nana ou encore photinia au feuillage rougeoyant le long de la palissade.

balcon-plante
Photinia, olivier, oranger du Mexique poussent très facilement sur les petites terrasses. © Experts Jardin

Dans les jardinières et les pots, on privilégiera des végétaux faciles à faire pousser : le photonia, justement, l'olivier, très tendance, l'oranger du Mexique, qui se plaît en pot comme en terre. Enfin, au pied des arbustes, on plantera des euchères dont la persistance apportera de la verdure toute l'année, ou des fleurs pour apporter des notes colorées.

Sur une grande terrasse

Lorsqu'on a la chance de posséder une terrasse urbaine à la surface conséquente, souvent sur le toit, il faut éviter de s'enfermer en s'entourant de plantes pour profiter au mieux de la vue à 360°. Sauf s'il y a du vis-à-vis, bien sûr ! Dans ce cas-là, on plantera uniquement dans cette axe, sans obturer les autres perspectives. Pour cela, végétaux grimpants, arbustes assez hauts et claustras feront office de "rideaux". Attention cependant aux bourrasques un peu fortes pouvant renverser ce qui, à l'origine, sert à casser l'"effet vent" que l'on retrouve souvent sur une terrasse.

terrasse-sans-vis-a-vis
Ne pas boucher la vue est un critère important pour profiter au mieux d'une vaste terrasse. © Experts Jardin

Cette terrasse urbaine, au look très graphique, cyprès tout en longueur et boules de buis jouent de contraste. Un jeu renforcé par l'aménagement du lieu : le dallage en béton noir de la terrasse tranche avec le gravier blanc au sol et au pied des cyprès.

terrasse-en-ville
Une terrasse en noir et blanc, avec cyprès et boules de buis. © Experts Jardin

Un bassin sur la terrasse

Sur une terrasse, il est parfaitement envisageable d'installer un bassin, même relativement large. Ici, sur une terrasse de 80 m², un petit plan d'eau affleure, parsemé de pavés japonais. Il faut juste veiller à la profondeur du bassin - pas trop profonde - et au renouvellement de l'eau pour éviter la stagnation et donc le développement de microbes et bactéries. La circulation de l'eau est très importante pour un bassin : il faut bien y penser en amont et mettre des filtres. Par sa structure, un bassin est néanmoins plus délicat à installer qu'une fontaine qui fonctionne en circuit fermé et où l'eau se renouvelle automatiquement. A côté du point d'eau, bassin ou fontaine, on plantera des prêles à la silhouette longiligne et on installera des gabions garnis de galets de différentes couleurs.

bassin-sur-une-terrasse
Même sur une terrasse, un point d'eau peut être installé. © Experts Jardin

(La rédaction remercie Monsieur Letellier, paysagiste Expert Jardins en Ile-de-France, pour ses précieux conseils.)