Les oiseaux les plus utiles au jardin

En plus d'être une compagnie agréable, les oiseaux jouent un rôle primordial au jardin. Ils participent à l'équilibre naturel et contribuent à la biodiversité, en aidant à la reproduction des végétaux et en vous débarrassant de nombreux insectes et indésirables.

Les oiseaux les plus utiles au jardin
© boukeatema - 123RF

Pour accueillir ces espèces utiles au jardin et éviter leur diminution, n'hésitez pas à aménager des haies, à planter des arbres, des arbustes et à mettre à leur disposition des graines et une source d'eau. Pensez à leur offrir un abri protégé et en hauteur si vous avez un chat. Voici une liste non exhaustive des espèces les plus utiles au jardin : 

  • le bouvreuil : deux espèces, le bouvreuil à tête rouge et le bouvreuil pivoine sont particulièrement utiles. Granivores, ils vont picorer, casser les noyaux durs des graines et les disperser et ainsi contribuer au cycle de reproduction de certains végétaux. 
  • le chardonneret se reconnaît par ses couleurs bigarrées. Discret et timide, il s'installe en général dans des arbres ou des haies un peu en retrait des habitations. Il aime manger les graines des plantes et raffole du chardon - d'où son nom. N'hésitez pas à en faire pousser pour l'attirer. 
  • l'étourneau est avide d'insectes, il les repère sur la pelouse ou le sol, dévore petits ou grands et mange même des sauterelles ou des araignées. 
  • le faucon crécelle comme d'autres rongeurs apprécie les grands territoires de chasse et aime nicher dans le trou d'un arbre. Il dévorera des insectes mais aussi des reptiles et des petits rongeurs. 
  • l'hirondelle est insectivore et peut consommer jusqu'à 5000 insectes par jour. Elle est présente dans les jardins dès le mois de mars, au retour de sa migration. 
  • la mésange, selon les espèces, peut être friande de chenilles, pucerons, araignées ou larves de différents insectes : 
    - la mésange bleue a la tête bleu vif et apprécie les coléoptères, les chenilles et les larves. 
    - la mésange charbonnière niche parfois dans des endroits originaux, comme des boîtes aux lettres. Elle mange de nombreux insectes et aime particulièrement les larves et les chenilles. En hiver, elle picore des graines. Elle apprécie les lieux semi-boisés comme les buissons, les bosquets ou les haies. 
    - la mésange huppée est elle friande d'araignées et autres insectes.
  • le célèbre moineau se retrouve dans presque toutes les régions de France, il est généralement peu farouche et aime se nourrir de graines, d'orties, de chardons mais aussi de coléoptères, de hannetons, de fourmis et de pucerons. 
  • le gobe-mouche noir ou gris est un oiseau passereau. Il chasse les mouches, les moustiques, les bourdons, les taons, et même les punaises de bois. Bref, il fera un grand ménage parmi les insectes nuisibles. 
  • le petit-duc scops vit surtout dans le sud de la France, ce petit rapace nocturne est l'une des espèces qui se reproduit non loin des hommes. Il apprécie les grands insectes comme les sauterelles et les scarabées. 
  • le rouge-gorge au chant mélodieux est facilement reconnaissable par sa gorge orangée. Il dévore des vers et des insectes dans le sol et sous les feuilles mortes et participe ainsi à l'assainissement du sol. C'est un allié pour le potager. Il aime les arbustes et les arbres aux branches basses et est solitaire : il n'apprécie pas que d'autres oiseaux viennent sur son territoire. 
  • le rouge-queue vient volontiers s'installer dans nos jardins. Depuis son perchoir, il est à l'affût de petits insectes comme les scarabées, les papillons, les araignées ou encore les mille-pattes. Certaines espèces comme le rouge-queue noir consomment des baies en hiver. Cet oiseau est reconnaissable à sa queue roussâtre. 
  • le verdier, avec son plumage vert et jaune est insectivore mais il se nourrit aussi de baies et des graines. Il reviendra tous les ans quand il est bien nourri. 
  • le troglodyte mignon porte bien son nom avec son corps arrondi. De petite taille, il aime dévorer les chenilles et les larves d'araignées. Il loge dans des haies épaisses.