Abeilles : les accueillir au jardin

Les abeilles ont besoin de votre aide ! Menacées d'extinction, elles sont de moins en moins nombreuses, pourtant elles jouent un rôle primordial pour la survie des végétaux et la biodiversité. Découvrez tous nos conseils pour les attirer et les accueillir dans votre jardin et ainsi contribuer à protéger ces précieux pollinisateurs.

Abeilles : les accueillir au jardin
© Bernd Blsdorf - 123RF

Les abeilles sont essentielles : sans elles, certaines fleurs ne pourraient pas se reproduire. Les végétaux ont besoin à la fois d'abeilles domestiques - qui vivent en colonie dans des ruches - et d'abeilles sauvages : ces dernières sont les plus menacées et assurent la plus grande partie de la pollinisation

Comment faire venir les abeilles au jardin? 

Les abeilles, lorsqu'elles viennent butiner, sont à la recherche de plusieurs ingrédients nécessaires à leur survie : le nectar et le pollen. Pour recevoir la visite d'un maximum d'espèces d'abeilles, il faudra choisir des fleurs de formes et de couleurs différentes. 

  • Sélectionnez des fleurs qui s'épanouissent à différentes époques. Une floraison étalée permettra de recevoir les abeilles du début du printemps à la fin de l'automne. 
  • Aménagez un point d'eau à proximité de vos fleurs pour qu'elles puissent se désaltérer. 
  • Ces insectes sont attirés par le parfum des fleurs mais aussi par leur couleur. Voici celles qu'elles affectionnent en particulier : le bleu, le violet et le jaune
  • Laissez dans votre jardin un coin à l'état naturel : les abeilles aiment le désordre : la boue, les souches d'arbres et les feuilles mortes sont autant de refuges possibles où elles trouvent un peu de repos. Elles raffolent également des fleurs sauvages qui poussent dans la pelouse : ne tondez pas trop votre gazon! 
  • Bannissez les pesticides, les insecticides et les produits chimiques. 

Quelles fleurs semer pour attirer les abeilles? 

Les abeilles sont attirées par les plantes mellifères (également appelées nectarifères), qui produisent du nectar, du pollen mais aussi du propolis ou du miellat (qui se trouve essentiellement dans les arbres). Plus les parfums, les espèces et les couleurs seront variés, plus vous aurez de visiteuses butineuses. Voici comment choisir les meilleures combinaisons de végétaux : 

  • Les fleurs indigènes et sauvages, qui poussent naturellement à un endroit sont souvent les plus adaptées. Elles aiment les pissenlits, les trèfles blancs, les pâquerettes, les pavots...  
  • Pour un grand massif fleuri, le choix est vaste, vous pouvez privilégier ces fleurs que les abeilles affectionnent surtout : la lavande, les dahlias, les jacinthes, les soucis, les tournesols, les pois de senteur, les digitales, les scabieuses... 
  • Le potager peut aussi être un lieu d'accueil pour les abeilles, qui aiment les fleurs de courgettes, de citrouilles, de fraises ou de melons. 
  • Si vous possédez une ruche, certaines plantes permettront aux abeilles domestiques de produire des miels délicieux aux goûts variés : la lavande, le thym, le tilleul, la bruyère, le tamaris, la coriandre.
  • D'autres plantes aromatiques présentent des fleurs mellifères  : la sauge, le romarin, la menthe, la mélisse... 
  • Sur un balcon en ville, vous pouvez également offrir une halte aux abeilles, en ajoutant un point d'eau et privilégiant des espèces en pot : le népéta, les plantes aromatiques, la lavande, des espèces naines d'agastaches par exemple... 
  • Vous bénéficiez d'un grand espace au sol et souhaitez aider les abeilles, sans avoir à réfléchir à quelles plantes sélectionner ? La plupart des jardineries vendent des sachets de prairie fleurie mellifère. Elles pousseront facilement, donneront un aspect champêtre à votre espace et attireront à coup sûr les abeilles mais aussi d'autres insectes pollinisateurs. 
  • Sur les terrains plus grands, certains arbres sont aussi les alliés des abeilles : l'érable champêtre, le châtaignier, le pommier, le merisier, le poirier, le tilleul.
  • N'hésitez pas à ajouter à votre jardin quelques fleurs d'hiver, qui produiront encore du pollen aux premiers jours du printemps quand les abeilles sauvages reprennent leur activité, même s'il fait encore froid, comme les hellébores ou les perce-neiges.

Quel abri choisir pour héberger les abeilles?

Pour soutenir les abeilles solitaires qui ne vivent pas en ruche, vous pouvez en plus du couvert leur fournir le gîte. Sans un endroit agréable où séjourner, elles visiteront votre jardin mais n'y resteront pas. Attention toutefois à prendre quelques précautions d'usage : une abeille menacée peut piquer et cela peut avoir des conséquences chez les personnages allergiques. Lorsqu'elles forment un essaim au printemps, ne vous approchez pas mais ne le détruisez pas non plus : c'est interdit. Vous pouvez éventuellement proposer à un apiculteur de le récupérer. 

Les abeilles sauvages apprécient les tanières comme le bois naturel, les souches d'arbres, les herbes hautes. Elles aiment également s'abriter dans des tiges creuses, comme celles du sureau, du buddleia ou du framboisier. 

Vous pouvez leur proposer un "hôtel" : soit en le fabriquant, soit en l'achetant déjà construit dans une jardinerie. 

  1. Construisez-le à partir d'une bûche, en y perçant des trous de diamètres différents, environ 5 à 10mm et sans transpercer complètement la bûche. 
  2. Vous pouvez aussi créer des tubes à partir de tiges creuses de bambou ou de sureau. 
  3. Placez le refuge à proximité des fleurs, dans un espace orienté au sud et un peu en hauteur.

Vous pouvez également faire le choix d'installer une ruche pour récolter votre propre miel. C'est assez facile à réaliser mais il faut s'informer et se préparer en amont. Pour cela, renseignez-vous auprès de votre mairie sur les normes en vigueur et obtenir un numéro d'immatriculation auprès de la Direction Départementale de la Protection des Populations.