Horoscope Serpent de mai

Que réserve ce mois de mai aux personnes du signe du Serpent ? La réponse avec les conseils avisés de notre horoscope chinois, de l'amour à la santé en passant par un avis à méditer...

Horoscope Serpent de mai
© 123RF

Amour & rencontres

Horoscope amour

Vous pourrez compter sur la planète Thien Dong pour mettre des couleurs dans votre vie conjugale. Nombre d'entre vous ont dû connaître des difficultés sentimentales ou sexuelles avec leur conjoint ou partenaire mais cette fois, c'est fini ! Profitez-en pour entamer des pourparlers de réconciliation. Célibataire, côté coeur, vous naviguerez sous un vent favorable. Il y aura de la joie dans l'air et du succès dans vos entreprises amoureuses. Cependant, comme vous plairez beaucoup, il pourrait vous arriver d'être aux prises avec des personnes qui ne sont pas libres !

Argent & travail

Horoscope argent

L'acharnement à réussir portera ses fruits. Vous marquerez des points très importants. Si vous êtes à la croisée des chemins, une nouvelle carrière pourrait s'ouvrir devant vous ces jours-ci. Quelques planètes, dont surtout l'astre Thien Phuc, vont chercher cette fois à vous déstabiliser. Certes, l'astre Truong Sinh vous évitera le pire, mais il vaudra toutefois mieux ne pas tenter le diable. Si vous gérez sagement votre budget et évitez les dépenses inutiles, vos finances seront en équilibre. Mais ceux d'entre vous qui perdront leur habituelle prudence et se laisseront tenter par des achats ou des investissements au-dessus de leurs possibilités, risquent de connaître des problèmes de trésorerie.

Santé & Forme

Horoscope santé

Pour bien vous porter et combattre l'influence négative de l'astre Van Khuc en aspect défavorable, privilégiez les aliments à haute teneur protéique, tout en réduisant les graisses et l'alcool. A vous les poissons et les viandes bien maigres ! Vous pourrez faire des brochettes de boeuf, d'agneau, ou d'abats cuisinez le poisson en papillote ou au gril sur un lit d'herbes aromatiques.

Conseil astro

Conseil astro

Vous vous sentirez très mal à l'aise devant le spectacle de la violence entre personnes appartenant à des confessions religieuses différentes. Vous en arriverez même à vous demander si la religion ne conduit pas inévitablement à ces oppositions. La vérité, c'est que "nous avons tout juste assez de religion pour nous haïr, mais pas assez pour nous aimer" (J. Swift). Soyez assez modeste pour reconnaître vos limites et ne pas entreprendre ce qui dépasse vos forces, autrement vous rencontrerez de sérieuses difficultés. "Ce n'est pas la charge, mais l'excès de charge qui tue la bête" (Cervantès).