Comment éviter la Saint-Valentin ?

La fête des amoureux, ce n’est pas votre truc. Vous êtes en couple, mais vous n'avez qu'une envie : vous cacher dans un tiroir. Et faire un tas d'autres trucs efficaces pour éviter la Saint-Valentin.

Comment éviter la Saint-Valentin ?
© lightfieldstudios/123RF

Quittez-le

La veille au soir, les lèvres qui tremblent et qui confient leur malaise quant à la Saint-Valentin, dites à l'homme que c'est fini. Surtout, notez que votre motif de rupture ne doit concerner que le 14 février. Pour pouvoir revenir le 15 comme une fleur en disant que c'est fou, ça va mieux. L'homme se dira donc que vous avez fui par peur de l'amour (ce qui est magnifique, avouez), s'évertuera à être le plus rassurant possible et ne vous proposera plus jamais aucune Saint-Valentin.

Organisez un truc prévu depuis deux mois

Prévoyez un dimanche complet avec votre bande d'amies en racontant à l'homme que tout ça est prévu depuis belle lurette. Une tape sur l'épaule, un "désolée je ne peux pas annuler", et voilà que dimanche vous disparaissez toute la journée, injoignable, avec vos copines (ou seule chez vous en pyjama, des fois qu'aucune ne soit disponible. Le plus important est de ne pas allumer la lumière ou de bien fermer vos rideaux).

Annulez le 14 février

Contactez les autorités ou lancez-vous dans une pétition. Pointez-vous avec une feuille A4 "Contre la Saint-Valentin !" dans des lieux stratégiques : devant le centre commercial Italie 2 ou aux pieds des Champs-Elysées. Récoltez des signatures et filez voir le Premier ministre. Vous pouvez également devenir amie avec une personne influente (Ryan Gosling ou Lady Gaga) qui fera passer le message suivant  sur Instagram : la Saint-Valentin, c'est naze. Et la fête des amoureux disparaîtra à tout jamais.

Cassez-vous le bras

Vous pouvez faire semblant. Ou simplement dire que vous avez très mal à la tête. Un petit bobo vous permettra de rester au lit toute la journée. Mais attention, seule. Car l'homme pourrait bien profiter de votre inertie pour débarquer avec un plateau de petit-déjeuner. Dites-lui simplement que vous n'êtes pas au top de votre forme et qu'il serait dommage de gâcher un jour pareil avec votre état. Du coup, proposez de reporter et au moment de reporter dites que la Saint-Valentin fêtée plus tard perd de sa valeur. C'est un peu triste.

Sinon, dites-lui la vérité

Discutez avec lui devant un verre ou sur un canapé. Expliquez-lui que vous craignez la Saint-Valentin. Non pas que vous n'êtes pas romantique, mais vous n'êtes pas un mouton. Avec un peu de chance il dira qu'il est tout à fait d'accord avec vous et ne comptait rien faire. Si vous apercevez dans sa poche une pétition ou s'il vous dit qu'il a prévu dimanche un truc avec cinq potes organisé depuis cinq ans, ça ne fait pas de doute, c'est l'homme de votre vie.