Candaulisme : tout savoir sur cette pratique sexuelle

Depuis quelques années, le candaulisme se propage dans les milieux libertins. Pour s'en convaincre, il suffit de constater la croissance exponentielle du nombre de recherches relatives à cette pratique sur les principaux moteurs de recherche : il a été multiplié par 20 entre 2004 et 2016. Petite explication à destination des néophytes au sujet de cette pratique prisée en son temps par le célèbre Casanova

Candaulisme : tout savoir sur cette pratique sexuelle
© Pongsak Dithongngam/123RF

Qu'est-ce que le candaulisme ?

Pratique sexuelle qui permet à une personne de ressentir de l'excitation en exposant ou en partageant sa (ou son) partenaire de façon délibérée à d'autres protagonistes, le candaulisme pose la question de l'exclusivité sexuelle au sein du couple. Pour faire simple, le candaulisme peut être résumé comme la version magnifiée et consentie du cocufiage puisqu'il est à la demande même de celui qu'on peut qualifier de "cocu". Cette pratique repose sur la compersion, c'est-à-dire le contraire de la jalousie. Les amateurs de cette pratique se réjouissent que leurs partenaires prennent du plaisir et soient épanouis sexuellement que ce soit ou non grâce à eux. A vous de voir si cela l'expérience vous tente…

L'origine de cette pratique sexuelle

Il faut remonter à l'Antiquité pour comprendre les fondements de cette pratique sexuelle. Candaule était au VIIème siècle avant Jésus Christ, roi de Lydie, un ancien pays d'Asie mineure située près de la mer Égée qu'on pourrait aujourd'hui situer en Turquie. De nombreuses versions existent sur la vie de Candaule. Celle d'Hérodote est pour beaucoup la plus vraisemblable. Selon lui, le souverain, fou d'amour pour sa femme Nyssia, força l'un de ses gardes, Gygès, à venir assister au coucher de la reine. Fier d'exposer ainsi aux yeux d'un inconnu le corps de sa femme dont il était fortement épris, Candaule n'avait pas prévu qu'il finirait assassiné par Gygès qui lui succéda alors sur le trône au bras de la belle reine Nyssia.

Ne pas confondre candaulisme et voyeurisme

Alors que les amateurs de candaulisme sont excités et comblent leurs désirs en observant les ébats sexuels de leurs partenaires dans les bras d'amants plus ou moins occasionnels, les voyeurs ont des motivations bien différentes. Ces derniers recherchent le plaisir en observant à leur insu l'intimité d'un ou plusieurs individus. Ils n'ont aucune interaction avec les personnes qu'ils observent et sont dissimulés afin de ne pas être vus. Les clubs spécialisés ont pris conscience de la montée incessante du voyeurisme ces dernières années dans les milieux libertins et de nombreux établissement ont aménagé des endroits spéciaux consacrés à ce voyeurisme très coquin.

Pourquoi peut survenir ce type de fantasme ?

La libération sexuelle, la déculpabilisation et l'acceptation de ses désirs poussent de plus en plus de couples à vouloir pimenter leur vie sexuelle par le biais de diverses expériences. Heureusement pour nous, nos sociétés ont évolué et nous sommes loin des anciens préceptes judéo-chrétiens qui régissaient le couple en assénant la primordialité de la fidélité et de la procréation. Aujourd'hui les fantasmes ne sont plus tabous et nous sommes de plus en plus nombreux à nous laisser tenter par des plaisirs jusque-là inédits. Qui ne s'est pas imaginé dans les bras d'un collègue de bureau ? Ou criant de plaisir lors d'ébats torrides avec un bel inconnu croisé au détour d'une rue ? Alors, passer à l'acte sous l'œil consentant et bienveillant de son partenaire… Pourquoi pas ?

Faut-il passer à l'acte ?

Entre le fantasme et la pratique, il n'y a qu'un pas… Le tout est de savoir s'il faut le franchir. Le candaulisme distille un petit goût d'interdit contraire à la morale habituelle qui prône l'exclusivité sexuelle. Le simple fait d'imaginer sa femme dans les bras d'un autre homme (ou réciproquement) peut suffire à certains qui y trouveront l'excitation nécessaire.

Pour d'autres, la volonté de passer à l'acte est trop forte et quelques précautions sont à prendre pour préserver au mieux votre couple si vous êtes dans ce cas. Les deux partenaires doivent se faire mutuellement confiance et être à l'écoute des désirs de l'autre. Chacun doit connaître ses limites afin que l'expérience soit la plus plaisante possible et que le plaisir soit au rendez-vous.

Candaulisme : tout savoir sur cette pratique sexuelle
Candaulisme : tout savoir sur cette pratique sexuelle

Qu'est-ce que le candaulisme ? Pratique sexuelle qui permet à une personne de ressentir de l'excitation en exposant ou en partageant sa (ou son) partenaire de façon délibérée à d'autres protagonistes, le candaulisme pose la question de...