Levrette : la position sexuelle qui favorise la pénétration

Qui dit Kamasutra dit évidemment levrette ! Comment profiter et jouir de cette position ? Nos conseils pour prendre un maximum de plaisir pendant la pénétration.

Levrette : la position sexuelle qui favorise la pénétration
© 123RF

Vous aimez la levrette, mais ne lui courez pas après ? Nous avons demandé à Alexandra Hubin, sexologue, co-auteure de Entre mes lèvres mon clitoris ! (Ed. Eyrolles), de sublimer avec nous cette position du Kamasutra en nous donnant ses trucs et astuces pour toujours plus de plaisir. Conseils.

Comment faire une levrette ?

La levrette est une position du Kamasutra très appréciée. Mais concrètement, vous vous demandez peut-être comment la pratiquer. Voici !

  • Privilégiez un lit, surtout si vous n'avez pas l'habitude de la levrette, car ça peut faire mal aux genoux !
  • Mettez-vous à quatre pattes (tout simplement) tandis que votre partenaire se place derrière vous pour la pénétration.
  • Dans cette position, votre partenaire vous tient généralement par les hanches afin de contrôler le rythme de va-et-vient.
  • Vous restez également active en bougeant votre corps et en accompagnant la pénétration.

Quelles sensations pendant la levrette ?

C'est valable pour chaque position du Kamasutra : selon la façon dont nous bougeons, nous découvrons des angles de pénétrations différents donc des sensations différentes. "Il est toujours bon de rester maîtresse de son propre plaisir en faisant ses propres vagues ! En levrette, on peut essayer de creuser son dos, de se cambrer jusqu'à mettre ses coudes au sol, mais aussi se redresser, le dos plat, les bras contre le mur d'en face par exemple", conseille Alexandra Hubin. A vous d'essayer afin de déterminer votre angle de pénétration préféré. De plus, pour de nouvelles sensations, tentez également de serrer les jambes ou au contraire de les écarter davantage.

La levrette : avantages et inconvénients

La levrette propose de sacrés avantages par rapport à certaines positions du Kamasutra :

  • L'homme peut gérer les mouvements de la pénétration à sa guise, pour un plaisir exquis.
  • La femme choisit également l'angle de la pénétration en se redressant ou s'affaissant.
  • Selon le rythme qu'on lui donne, la levrette peut être une position bestiale ou au contraire très tendre (quand votre partenaire vous caresse les fesses et ralentit les va-et-vient par exemple). A vous de choisir votre ambiance !
  • La levrette mène très généralement à la jouissance car la pénétration est profonde et puissante. Une source de plaisir inouï !

Néanmoins, il existe deux inconvénients :

  • "Ce qui peut manquer dans la levrette, c'est l'échange de regards avec le partenaire", note la sexologue Alexandra Hubin. En effet, croiser les yeux de son cher et tendre, qui transpirent de plaisir, c'est hautement érotique. Alors pour renverser cette position qui ne nous laisse guère le choix, on ose le miroir qui nous permet d'une part d'observer le plaisir de l'homme tout en échangeant des œillades complices et d'autre part de voir l'acte d'amour que nous partageons. Le plaisir est visuel !
  • Certains couples pointent du doigt un autre inconvénient : lors de la levrette, le clitoris est parfois oublié, même s'il est stimulé pendant la pénétration par voie interne. "Le plaisir vaginal n'est pas toujours évident s'il n'est pas accompagné d'une stimulation externe de son sexe", précise la sexologue. Il est donc important de s'occuper de son clitoris en parallèle, si on a envie et besoin !

Levrette et clitoris

La levrette n'est pas une position qui abandonne le clitoris, à condition de penser à lui et de s'en occuper, même si on est en pleine pénétration !

  • On peut tout à fait se toucher soi-même le clitoris et les petites lèvres. On peut aussi utiliser un sextoy clitoridien que l'on dépose sur notre clitoris. Notre partenaire prendra du plaisir à voir que l'on se masturbe pendant l'acte.
  • Sinon, on demande à son partenaire de nous caresser. Une de ses mains se fraie un chemin pour venir jusqu'à notre sexe.

Ainsi le plaisir sera double avec une stimulation externe et interne de notre sexe. Si cela ne suffit pas, on peut changer de position pour varier les plaisirs. La gamme du Kamasutra est large ! Revenir à un Andromaque pour réveiller son clitoris peut être très excitant.

La levrette pendant la grossesse

La levrette est une des positions du Kamasutra les plus pratiques pour faire l'amour enceinte. Elle peut se pratiquer du début à la fin de la grossesse. Vous pouvez rassurer votre partenaire : durant la pénétration, il ne peut pas toucher le fœtus, c'est impossible ! Néanmoins, si vous craignez que cette position soit trop fringante, allez-y en douceur. Grossesse ou non, il est toujours important d'écouter ses envies et ses limites ! La levrette n'est pas obligatoirement énergique, vous pouvez miser sur la tendresse en optant pour des mouvements lents et des caresses sensuelles.

S'amuser en levrette

  • La levrette possède un caractère dominant-dominé. On peut donc jouer ensemble ! Notre partenaire guide le rapport et on se laisse faire. Pour un brin de sauvagerie, il peut nous donner la fessée ou nous tirer les cheveux, dès lors que nous sommes tous les deux d'accord.
  • Pour les couples qui trouvent la levrette trop animale, ce rapport de soumission peut être vu comme un rapport de protection. La levrette douce, ça existe : on invite simplement la tendresse, les caresses dans le dos, sur les fesses, avec cette sensation que notre corps est propriété gardée de l'homme que l'on aime.
  • On peut s'amuser à changer de pièce. La levrette aime beaucoup les canapés !
  • Cette position du Kamasutra est riche en déclinaisons : à moitié debout dans la baignoire ou dans le couloir… et pour les sportif, vive la levrette dans l'escalier !