La tête-bêche

Dans le Kamasutra, la position de la tête-bêche n'est pas donnée à tout le monde et ne peut être tenue très longtemps, en revanche, les sensations déroutantes qu'elle procure en valent la peine. Avant de commencer, le vagin doit être bien lubrifié. La femme repense à ses anciens cours de gym en se mettant dans la position de la chandelle. L'homme, debout, vient se glisser entre ses deux jambes. Pour que la pénétration soit possible, la position vers le haut du pénis en érection tend à s'opposer et les va-et-vient sont exercés grâce aux fléchissements des genoux de monsieur.
©  Mathilde Morieux