Ce que les hommes détestent au lit

On a demandé à 11 hommes (tiens, comme une équipe de foot) de nous raconter ce qu’ils n’appréciaient pas sous la couette histoire de se faire une petite idée des faux pas à éviter. Mais puisque les goûts et les couleurs, ça se discute rarement, on a aussi interrogé Frédéric Six, sexologue, afin d’apprendre à cerner les attentes de notre partenaire. Bref, avec ça, vous allez faire du bien.

Ce que les hommes détestent au lit
© FOTOLIA

Quand elle se force
"Aurélia se forçait souvent à faire l’amour. Je sentais bien qu’elle se laissait manipuler sans conviction simplement pour me faire plaisir. Ça se voyait. Et c’était désagréable. Je préfère de loin une fille qui avoue ne pas avoir envie de faire l’amour ! Parce que ça arrive à tout le monde, et à nous aussi les mecs".
Sylvain, 33 ans

Quand elle fait l’étoile de mer
"Les filles qui font l’étoile de mer… je n’en peux plus ! La vraie étoile de mer en plus, hein.  Exactement cinq branches. Les deux jambes légèrement écartées, les bras allongés sur le côté et la tête bien immobile. Bon sang, il faut au moins palper nos fesses!"
Anthony, 30 ans

Quand la musique est mal choisie
"Un soir, je suis arrivé chez une fille fan de chansons françaises. Elle a mis Goldman, on a commencé à s’embrasser. Plus on s’excitait, plus les paroles à l’eau de rose commençaient à me déranger. En plus la fille avait l’air d’adorer ça. La musique pendant l’amour, oui, mais je crois qu’il faut apprendre à se connaître avant ! Sinon, bon, les Lacs de Connemara en plein ébat dans les toilettes d’un bar façon soirées étudiantes… c’est d’accord !"
Abdel, 35 ans

Quand elle ne range pas ses dents
"C’est un classique mais malheureusement, beaucoup de filles n’ont pas conscience de donner des petits coups de dents pendant la fellation… Ou alors elles ont en conscience et c’est pire ! Mais stop, ça fait mal." Pierre-Antoine, 29 ans

Quand elle me triture les tétons
"Je ne sais pas si les autres mecs aiment ça, mais moi je ne supporte pas ça ! Donc quand une fille s’excite sur mon torse et mes tétons, en les tripotant, les léchouillant, les pinçant… Je m’agace tellement je trouve ça désagréable !"
Efisio, 36 ans

Quand elle a des poils colorés
"L’autre fois, la fille lève les bras et tiens, cadeau, des poils roses… Je ne pensais pas qu’un truc aussi bête pouvait me refroidir mais alors là ! C’est pire qu’un trop plein de poils !"
Hafid, 40 ans

© Fotolia

Quand elle hurle
"Parfois, je tombe sur des filles qui crient déjà pendant les préliminaires. Et plus ça va, plus elles hurlent. On a presque l’impression qu’elles se forcent, c’est dingue. C’est entre l’appel au secours et l’imitation d’une actrice porno, je ne sais pas trop… J’aime bien qu’on soit synchrones dans les émotions pendant l’amour. Qu’on monte ensemble." Noah, 30 ans

Quand il y a de drôles d’odeur…
"Entre les aisselles qui ne sentent pas toujours bon, la bouche qui n’est pas très fraîche et la culotte qui a fait son temps… Et encore, une culotte portée, c’est excitant parfois, l’odeur d’une journée et des préliminaires... Mais parfois, je ne sais pas d’où ça vient… peut-être d’un manque d’hygiène… mais non quoi !"
Romain, 40 ans

Quand on me demande des trucs étranges
"Il n’y a pas longtemps, je suis tombé sur une fille qui voulait que je lui serre le cou… très fort. En fait, je trouve qu’il y a des limites à réclamer ce genre de choses quand on se connait depuis peu. Moi, j’avais peur de la tuer."
Michaël, 32 ans

Quand c’est trop mécanique
"Il y a des filles qui pensent savoir masturber un homme, du coup elles attrapent votre sexe, elles se contentent d’un va-et-vient, ensuite elles passent leurs mains sur votre torse pour vous faire plaisir, et ainsi de suite. Il y a un côté très mécanique, très " reproduction de ce que je sais faire et qui fonctionnait sur d’autres ". On sent qu’il n’y a aucune découverte, aucun échange. Je n’aime pas ça."
Jérémie, 33 ans

Quand elle se marre parce que je rame…
"Une fille s’est déjà marrée parce que je ne bandais plus assez et que je râlais. J’essayais d’en rire mais je trouvais que son rire à elle était absolument mal placé. Impossible de repartir. Depuis, dès qu’une fille se marre, même si c’est pour l’odeur de la capote, la sonnette qui retentit ou la propre couleur de sa culotte, je me bloque."
Dan, 27 ans 

  • 3 questions à Frédéric Six, Sexologue Clinicien

Alors, nos hommes nous ont-ils dit la vérité ? Quelles sont les trois choses que détestent vraiment les hommes au lit ?
Oui, ils ont été honnêtes vos hommes… Le gland et les dents ne font pas bon ménage ! De manière générale, on évite de faire mal sauf s’il réclame. On joue plutôt avec sa langue que ses (grosses) griffes. Deuxième point, si vous faites l’amour dans le noir, le toucher et l’odorat sont plus développés : ne niez pas le pouvoir de l’olfactif, les odeurs suspectes sont de vrais répulsifs, soyez propre ! Enfin, n’oubliez pas qu’une femme qui s’active mécaniquement, sans réelle motivation, est très vite démasquée ! Une fellation mécanique n’aura pas les effets escomptés sur l’activation neurologique du bien-être de monsieur. Alors qu’une caresse buccale langoureuse l’amènera rapidement au summum du plaisir.
Que faut-il absolument éviter la première fois avec un homme ?
Même si les hommes semblent sûrs d’eux, il faut les mettre en confiance et ne surtout pas leur dire ni leur faire comprendre que vous êtes une experte. Car la pression du "je vais devoir assurer" pourra être si forte qu’une panne peut surgir. Et si ça se reproduit, monsieur risque d’entrer dans un cercle vicieux et de douter de ses capacité.
Concrètement, comment savoir s’il aime… ou pas ?
Tout simplement en lui demandant. Questionnez votre homme sur les pratiques qu’il affectionne mais aussi sur ce qu’il n’aime pas faire ou recevoir. C’est important pour le couple de discuter sexualité. Un jour, votre homme aimera telle ou telle chose et le lendemain, plus ; comment le savoir sinon par la parole ? Une sexualité positive se construit durant toute la vie d’un couple, elle n’est jamais acquise. Si vous le pensez, la routine s’installera. Tentez juste d’être imaginative et surtout : amusez-vous à deux !
 

A VOIR AUSSI