Masturbation féminine : conseils de femmes pour booster son plaisir

Si pour une femme, se faire plaisir n'est pas toujours aussi évident, la masturbation féminine est de moins en moins tabou. Voici des conseils pour arriver à jouir seule sans complexe et des témoignages de filles qui partagent leur petit secret de masturbation pour un plaisir sans fin.

Masturbation féminine : conseils de femmes pour booster son plaisir
© La Belle Company

La masturbation féminine, sans doute encore plus taboue que la masturbation masculine, n'en est pas moins une réalité, unanimement partagée par de nombreuses femmes. Et heureusement, car la masturbation, malgré ce que nos aïeux disaient, est bonne pour la santé.

La masturbation féminine : un fait avéré ?

Non, la masturbation n'est pas réservée aux hommes, et pas même aux femmes célibataires. Une étude américaine de 2014 a ainsi démontré que près de huit femmes sur dix âgées de 25 à 50 ans pratiquaient la masturbation, à des fréquences variées, et ce qu'elles soient en couple ou célibataires. Et c'est une bonne chose car la masturbation est bénéfique : elle permet de découvrir son corps, ses zones érogènes, les caresses qui suscitent l'excitation, autant de données utiles lorsque les femmes commencent à faire l'amour avec une autre personne... La plupart des femmes atteignent l'orgasme par la masturbation, qu'elles utilisent ou non des sex toys.

La masturbation féminine : céder à ce péché mignon

La masturbation ne concerne pas seulement les femmes célibataires, nous le disions. Les femmes en couple aussi cèdent à ce péché mignon... Et les inventeurs de jouets sexuels ont bien compris l'ampleur du phénomène, puisqu'ils sont allés jusqu'à imaginer un vibro qui réveille les femmes chaque matin en leur promettant un orgasme salutaire ! La masturbation féminine, pour ressentir la jouissance sexuelle même si l'on est seule, ou pour se donner du bon temps sous les yeux de son conjoint afin de réveiller la libido de celui-ci, permet d'avoir une vie sexuelle épanouie. Alors, à bas les tabous, et osez vous faire plaisir !

Conseils de femmes pour se masturber

Un peu de lubrifiant

"Au départ, je ne voyais pas l'intérêt d'utiliser du lubrifiant toute seule. Je pensais que le lubrifiant aidait à la pénétration d'un… engin plutôt conséquent dans un vagin plutôt capricieux. Mais finalement, même si je n'ai aucun mal à m'exciter seule et m'amuser avec mes doigts, le lubrifiant double mon plaisir : cette sensation d'humidité est très agréable et ça donne toujours plus d'élan !"
Marie, 27 ans

Changer de position

"Mon petit secret à moi, c'est de ne plus m'allonger sur le dos, dans mon lit, classiquement. J'agis comme si j'étais deux (ou trois, ou dix) : je bouge ! Je me mets à genoux, debout… Je simule le Kamasutra mais en solo. Une petite cuillère, une levrette… et vraiment, ça change tout ! Parce que modifier sa posture, c'est aussi modifier l'angle de la pénétration. Et je découvre de nouvelles sensations accompagnée de mon sextoy."
Gabrielle, 31 ans

Varier les rythmes

"Avant, je me masturbais toujours de la même façon : la main à plat sur le clitoris et hop, ça tourne. J'ai appris à changer de vitesse. J'y vais doucement puis très vite, notamment grâce à mon canard vibrant. Puis je reprends très lentement, j'effleure à peine. Pour revenir à un rythme plus soutenu. C'est le top, de jouer aux montagnes russes."
Solange, 33 ans

Un petit film

"Je suis plutôt classique moi. Je n'utilise pas de jouets, seulement mes doigts. Et je caresse mon clitoris, tout en rendant visite à mon vagin. Pour pimenter mes séances, je joue surtout sur l'imaginaire. Je lance une petite vidéo porno et je pars dans mes rêveries. Ou bien je pense à un mec qui me plaît bien. Bref, j'ai besoin d'un scénario pour m'exciter. Au début, j'avais un peu honte d'imaginer ce que j'imaginais. Mais très vite, c'est le plaisir avant tout…"
Sarah, 30 ans

Le plug anal

"J'ai découvert le plaisir anal en couple. Puis toute seule ! J'ai acheté un plug anal pour visiter d'autres contrées que mon vagin et j'adore. Je ne le fais pas à chaque fois que je me masturbe, je pense que ça perdrait de son charme. Mais c'est un petit piment que j'invite de temps à autre. Et c'est super bon."
Kim, 33 ans

Un petit tour dans la salle de bain

"Depuis que je me masturbe enfermée dans ma salle de bain, sous la douche ou allongée dans le bain, je prends davantage mon pied. Je sais que le pommeau de douche n'a rien d'original et que je n'ai rien inventé. Mais ce n'est pas grâce à lui que je trouve plaisir. C'est plutôt parce que la salle de bain est le lieu le plus intimiste que j'ai trouvé. Et ainsi, je me sens bien, je peux me lâcher. Dans ma chambre, je n'ai jamais été à l'aise, l'impression de pouvoir être surprise, même si je vis seule. Le secret pour atteindre le ciel, c'est bien d'être totalement détendue !"
Anne, 25 ans