Ce que les surnoms amoureux disent de nous ?

"Mon cœur, mon amour, mon amour, mon cœur... "chantait Anaïs en ajoutant "Je hais les couples...". Le surnom amoureux veut dire beaucoup sur une relation de couple !

Ce que les surnoms amoureux disent de nous ?
© Fotolia

"Ma chérie", "Mon amour", "Mon oiseau des îles", "Mon canard en sucre" ou "Bibiche" : les surnoms amoureux sont aussi nombreux que les couples ! Et parfois, heureusement que le ridicule ne tue pas, n'est-ce pas ? Peut-on les classer ? Et que disent-ils de notre couple et de notre relation ?

Les différents types de surnoms amoureux

Les amoureux ne manquent pas d'imagination pour donner des surnoms à l'élu(e) de leur coeur ! Les surnoms peuvent être de diverses natures : enfantins (bébé, ma puce), romantiques (mon corsaire des mers, ma fée), précieux (mon trésor, bijou), gourmands (ma pomme d'amour, mon chou), animaliers (qu'il s'agisse d'animaux domestiques : mon chaton, ma poule ; ou sauvages : ma tigresse, mon loup), surannés (mamie, papi), liés au prénom (un diminutif en général) ou encore ironiques (mon gros, la patronne)... Donner à son compagnon ou sa compagne un surnom amoureux précis n'est cependant pas anodin : cela traduit l'état de la relation et de l'amour que l'on porte avec son conjoint.

Ce que les surnoms amoureux disent de nous

Donner à son conjoint un surnom amoureux enfantin vous met dans une position maternelle, dominatrice. Un surnom romantique prouve l'amour unique que vous lui portez. Un surnom précieux montre à quel point votre conjoint compte sur vous - mais gare à la jalousie sous-jacente ! Un surnom gourmand est à la fois sensuel et amusant. Un surnom se rapportant à un animal domestique dénote votre besoin de fidélité et de tendresse. En revanche, un surnom lié à un animal sauvage est nettement plus érotique - et ne se dit en général que sous la couette ! Les surnoms liés au prénom donnent à penser que les conjoints ne sont plus amoureux, mais seulement amis, copains. Les surnoms surannés, qui établissent davantage la filiation que l'amour, tendent à prouver que le couple ne se considère plus comme des amoureux, mais seulement comme des géniteurs... Enfin, les surnoms drôles, qui se veulent au second degré, sont souvent désagréables à entendre et cachent peut-être des vérités non dites. Si vous utilisez ces surnoms au sein de votre couple, il est peut-être alors temps de consulter un thérapeute de couple ?