Comment faire un tatouage semi-permanent ?

Entre tatouage définitif et tatouage éphémère, le tatouage semi-permanent offre bien des avantages. Avec une durée de vie de 5 à 8 ans, cette tendance répond aux attentes des adeptes du motif coup de coeur ! A condition d'observer les précautions d'usage.

Comment faire un tatouage semi-permanent ?
© WALDRU

Le tatouage semi-permanent, une technique délicate

Bonne nouvelle, le tatouage semi-permanent autorise les élans du moment, comme les motifs bijoux ou les inscriptions réservées à l'élu de son cœur ! On dit toutefois qu'il aurait du mal à s'imposer, même chez les adeptes des tatoos. Depuis une vingtaine d'années en effet, des témoignages continuent de dénoncer la persistance de traces inesthétiques sur la peau, façon "taches de naissance", bien au-delà de la durée estimée. En cause : les précautions d'usage ne seraient pas toujours suivies. Contrairement au tatouage éphémère, il faut savoir que l'effraction cutanée existe avec le semi-permanent, même si seul l'épiderme est piqué. Ce procédé rigoureux est donc réservé aux professionnels expérimentés, dans des conditions optimales d'asepsie. Pour rappel, la pratique du tatouage est soumise à une réglementation stricte. Un suivi dermatologique est par ailleurs vivement conseillé.

Le tatouage semi-permanent, une affaire d'épiderme

La technique du tatouage semi-permanent s'appuie sur deux éléments essentiels. D'une part, les tatoueurs emploient des pigments végétaux et minéraux plus dilués que l'encre traditionnelle ; d'autre part, ils piquent au niveau de l'épiderme. Cette partie de la peau d'un millimètre d'épaisseur est constituée de cellules mortes, lesquelles, en se renouvelant, sont censées éliminer toutes traces incrustées en surface. Notons néanmoins que le syndicat national des artistes tatoueurs alerte régulièrement sur l'absence de garantie de la durée de vie du tatouage semi-permanent. En la matière, rien ne peut être décidé au préalable, l'effacement du motif s'effectuant naturellement au fil du temps. En somme, la fiabilité du résultat dépend des individus, de l'élasticité de la peau et de la qualité du produit injecté.

Quelques astuces pour réussir son tatouage semi-permanent

Pour faciliter la disparition complète du tatouage semi-permanent, dans des conditions esthétiques optimales, et éviter l'effet "taches de naissance", il faut privilégier les graphismes fins, par ailleurs plus faciles à retoucher que les motifs pleins. Notons que les pigments végétaux et minéraux produisent un effet satiné et permettent de tester un motif à divers emplacements du corps. Vous pourrez également compléter le dessin au fil des années selon votre fantaisie et vos envies du moment. Bien des satisfactions, donc, pour qui sait s'entourer de professionnels habitués à manier cet art évolutif en toute sérénité !

Comment faire un tatouage semi-permanent ?
Comment faire un tatouage semi-permanent ?

Le tatouage semi-permanent, une technique délicate Bonne nouvelle, le tatouage semi-permanent autorise les élans du moment, comme les motifs bijoux ou les inscriptions réservées à l'élu de son cœur ! On dit toutefois qu'il aurait du mal à...