Ouverture des salles de sport : le 2 juin en zones vertes et le 22 juin en zones oranges

Le 28 mai, le Premier ministre Edouard Philippe a détaillé les mesures de la phase 2 du déconfinement. Les salles de sport pourront rouvrir le 2 juin en zones vertes et le 22 juin dans les zones oranges. Voici comment la profession se prépare.

Ouverture des salles de sport :  le 2 juin en zones vertes et le 22 juin en zones oranges
© Fileds Studios

[Mis à jour le 29 mai à 17h52] Après deux mois de fermeture suite aux mesures de confinement prises pour lutter contre le Covid-19, les salles de sport vont enfin pouvoir rouvrir leurs portes. Ce sera dès le 2 juin dans les zones vertes et le 22 juin dans les zones oranges. Une nouvelle qui va soulager les adhérents qui étaient  72%  à déclarer être prêts à retourner à la salle de sport d'après une étude Happidemics faite pour l'enseigne Neoness durant la période de confinement.

Comment va se passer la reprise ? 

Dès le 2 juin, les salles de sport vont rouvrir progressivement leurs portes en suivant un protocole sanitaire strict pour protéger les adhérents et les employés.  Voici les mesures phares. 

  • Cours en petits groupes avec des espaces délimités
  • Désinfection du matériel et des machines
  • Lavage des mains au gel hydroalcolique avant d'entrer en salles
  • Mise en place de plexiglass de protection à l'accueil
  • Nettoyage des espaces communs fréquents grâce à un renforcement du budget ménage
  • Distanciation d'1 mètre entre deux sportifs
  • Condamnation d'un vestiaire sur deux
  • Port du masque ou de visières pour les coachs et les employés

Concrètement ça donne quoi ? Chez Appolo Sporting Club "des zones de frappe de 4 m pour les cours de boxe seront délimitées avec du scotch " a expliqué Benjamin Benmoyal sur l'antenne de BFM TV, et chez Urban Sports Club, un calendrier de réservations en ligne va être mis en place pour limiter et contrôler le flux des adhérents. 

Un secteur qui a souffert du confinement

On estime à 3,1 milliards d'euros la perte pour les entreprises du secteur du sport en France sur le 1er semestre 2020. " Le reprise est cruciale pour la survie de notre activité " précise Céline Remy Wisselink, Co-fondatrice de Neoness.
Depuis le début du confinement, des mesures ont été mises en place pour permettre aux coachs et adhérents de traverser la crise : chômage partiel, suspension des prélèvements ou report des abonnements pour les adhérents.
Urban Sports Club a même lancé des cours de sports solidaire. " Pour nos abonnés qui ont choisi de garder leur abonnement actif, nous avons mis en place des cours de sport en ligne. 80 % des bénéfices générés sont redistribués à nos partenaires " explique Marine Desbans, DG France Urban Sports Club.