Pourquoi miser sur le rééquilibrage alimentaire plutôt que sur un régime ?

On serait bien tentée par ce nouveau régime " facile, fun, efficace " que nous vendent les magazines. Oui, mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Pourquoi miser sur le rééquilibrage alimentaire plutôt que sur un régime ?
© puhhha

On prend du poids quand on consomme (donc mange) plus qu'on ne dépense. La plupart des kilos s'installent lentement, au fil des mois ou même des années. Mais quand on décide de mincir, on veut systématiquement "faire vite", s'en débarrasser en quelques semaines, le moins possible : la tentation de faire un régime est alors forte… Pourquoi plutôt miser sur l'équilibre alimentaire ?

4 bonnes raisons d'adopter le rééquilibrage alimentaire pour perdre du poids

Le rééquilibrage alimentaire pour éviter l'effet yoyo

Pourtant, et c'est prouvé par de nombreuses études, en matière de poids, on ne peut pas compter sur un miracle : on peut, parfois, maigrir vite, parce qu'on a adopté un régime très hypocalorique (et souvent source de carences alimentaires qui vont nous laisser épuisée), mais à l'arrêt de celui-ci, le corps, qu'on a " affamé ", sera d'autant plus enclin à refaire du stock dès qu'on reprendra notre alimentation d'avant : c'est le fameux effet yoyo, dévastateur car on reprend souvent un peu plus de kilos que ceux perdus.

A l'inverse, adopter une alimentation équilibrée permet de maintenir un poids stable sur le long terme.

Le rééquilibrage alimentaire pour éviter la frustration

La plupart des régimes sont frustrants : même s'ils nous annoncent à grand renfort de publicité qu'on peut boire du vin et manger du chocolat, ils ne nous autorisent pas tout, bien loin de là, et comportent bon nombre d'interdits ! Du coup, on se prive, il devient compliqué de dîner en famille ou entre amis. La frustration quotidienne, difficile à vivre, altère l'humeur (on serre les dents), mais elle peut aussi engendrer des craquages qui ressemblent fort à des compulsions alimentaires : on se jette sur les chips ou les barres chocolatées… et puis on s'en veut, on se déteste d'avoir cédé, on décide de " ressaisir " et de se serrer la ceinture encore un peu plus pour atteindre son objectif… et le problème se répète.

Au contraire, quand on adopte une alimentation équilibrée, on peut manger absolument de tout : un sandwich aux rillettes, un millefeuille, une entrecôte-frites ou une coupe de glace. Simplement, on n'accumule pas les abus, et on compense naturellement lors des repas suivants : on y mangera moins de sucres et de graisses, plus de légumes et de protéines maigres comme le poisson… Immédiatement rattrapé, ce petit plaisir gourmand sera sans impact sur la balance.

Le rééquilibrage alimentaire pour retrouver ses sensations et sa liberté

Beaucoup de régimes indiquent clairement ce qu'on doit manger à chaque repas, et les quantités à consommer. On n'aime pas le poisson ? On déteste le chou ? On a un repas de famille ce week-end ? Ca se complique et c'est pénible à vivre ! De plus, les quantités exigées ne sont pas toujours celles qui nous correspondent : c'est parfois insuffisant (on a faim), parfois trop (on se force à finir), et nous n'écoutons plus nos sensations alimentaires, ce que nous dit notre corps et notre appareil digestif.

Alors qu'en adoptant une alimentation équilibrée, on s'écoute : on a envie de viande ? On en mange ! On n'a pas faim ? On ne mange pas ? On a très faim ? On augmente ses quantités pour se sentir rassasiée au lieu de grignoter un pain au chocolat 2h après le repas.

Le rééquilibrage alimentaire pour garder le moral et la forme

Réduire drastiquement ses calories, supprimer certaines catégories d'aliments, tout peser et calculer, se surveiller en permanence face aux tentations : faire un régime est très difficile à vivre. Cela nous procure du stress, parfois de l'anxiété… On attend juste que ça se termine ! De plus, certaines méthodes " miraculeuses " sont très éprouvantes pour le corps car très déséquilibrées : nos kilos fondent, mais notre énergie et notre capital santé aussi. La peau est terne, la fatigue s'installe durablement, le moral ne suit pas toujours, on s'enrhume sans arrêt…

Manger équilibré permet, en augmentant la variété de ses aliments, d'avoir de bonnes doses de tous les nutriments nécessaires pour être en forme : de bons acides gras pour le cerveau, de bons sucres pour tenir sans faiblir, des vitamines et des minéraux pour rester en forme et de bonne humeur.

Quelles méthodes pour un rééquilibrage alimentaire  ?

Il serait faux de dire que TOUS les régimes sont ainsi nocifs à court terme, mais aussi à long terme. Certains, à l'inverse, ont apporté les preuves de leurs bienfaits. Mais il ne s'agit pas vraiment de régime (même si on leur donne ce nom) : ce sont en réalité des méthodes de rééquilibrages qui se suivent sur le long terme et même à vie ! Il s'agit notamment de la diète méditerranéenne  (parfois appelée régime crétois), du régime DASH (conçu pour réduire l'hypertension artérielle) et du régime flexitarien. Tous trois sont en tête de palmarès des meilleurs " régimes " du monde (classement américain Best Diets), pour atteindre son poids optimal, le conserver, mais aussi ne pas créer de dégâts à sa santé. Une notion essentielle à ne pas oublier. A noter que la méthode WW (anciennement Weight Watchers) est la meilleure dans la catégorie des régimes "commerciaux", mais elle consiste également en un apprentissage de l'équilibre et de la compensation.