Réouverture des instituts de beauté : une reprise progressive avec des consignes sanitaires strictes

Le plan de déconfinement qui débutera le 11 mai prévoit la réouverture des salons de beauté. Quelles mesures les enseignes ont-t-elles prises pour accueillir en toute sécurité ses client(e)s ? Quelles prestations seront possibles ? On fait le point.

Réouverture des instituts de beauté : une reprise progressive avec des consignes sanitaires strictes
© Nomad_Soul

Après deux mois privés de soins esthétiques, de nombreux Français(es) attendent avec impatience la réouverture des instituts de beauté pour réserver un soin d'épilation, rafraîchir une coupe de cheveux ou encore profiter d'une manucure.
Sur le site de réservations de soins de beauté en ligne Treatwell, on observe une augmentation des réservations de 39 % chaque semaine depuis l'annonce de la date déconfinement. C'est dire sur la demande est forte.  

Quelles mesures de sécurité vont être prises ?

Pour préparer la reprise dans de bonnes conditions, les enseignes vont devoir suivre un protocole strict.  

  • Désinfection des cabines après chaque passage d'une ou un client(e)
  • Port de gants et de masques
  • Lavage des mains
  • Stérilisation du matériel
  • Utilisation de linges jetables

Chez Yves Rocher, les 6 000 conseillères de vente seront équipées de masques et de gel. Celles en caisses et en cabines auront en plus une visière de protection. Dans les structures indépendantes, on ne laisse rien au hasard non plus. " Nous allons installer des vitres de protection en plexiglass sur nos postes de manucures pour limiter les contacts entre les praticiennes et les clientes " explique Faïna Khoutova, fondatrice du salon Vernissage à Paris 7e.  

Est-ce qu'on pourra tester les produits ?

Pour limiter le flux de clients et respecter la distanciation d'1 mètre, des mesures vont également être prises. " Nous allons davantage étaler nos rendez-vous ", précise Faïna Khoutova. Dans les magasins Yves Rocher, le nombre de clientes sera limité à 3 et pour tester les produits il faudra s'en remettre exclusivement aux conseillères de vente " Ce sont elles qui, avec des gants, manipuleront les spatules, lesquelles seront bien sûr changées à chaque fois. Il n'y aura plus de libre-service pour les testeurs ", a expliqué Alexandre Rubin, PDG de la marque Yves Rocher dans l'édition des Echos du 27 avril.

Est-ce que les soins du visage seront possibles ?

La mise en place de telles mesures de sécurité limitent de facto la carte des soins.  " Notre offre sera revue à la baisse, avec le maintien seulement des séances d'épilation et des soins du corps, mais pas du visage ", a précisé Alexandre Rubin. Chez Vernissage, les soins du visage posent aussi problème. " A ce jour nous n'avons pas prévu de les proposer car on ne peut pas les délivrer en respectant le protocole de sécurité. En revanche, les modelages du corps seront maintenus ", nous précise Faïna Khoutova. Même si toutes les prestations ne pourront être proposées, l'important est de pouvoir reprendre l'activité. L'entrepreneuse se dit " heureuse de rouvrir les portes du salon. Nous sommes prêtes. Nous ne pensions pas que travailler pouvait autant nous manquer ".