5 brûle-graisses naturels qui fonctionnent vraiment

Pomme, cannelle, thé vert... Certains aliments, en plus de réjouir nos papilles, ont des vertus brûle-graisses très intéressantes pour la silhouette. En voici cinq qui méritent amplement leur réputation de "coups de pouce" minceur.

5 brûle-graisses naturels qui fonctionnent vraiment
© bondd

Qu'on souhaite perdre quelques kilos comme maintenir son poids de forme, un certain nombre d'aliments permettent de brûler les calories et d'éliminer les graisses avant même qu'elles ne soient stockées par l'organisme. Vertus pour la ligne, utilisations, contre-indications...On fait le point sur cinq d'entre eux qui n'ont pas fini d'agrémenter nos assiettes.

La pomme, pour maîtriser sa faim et réguler la glycémie 

La pomme est souvent citée comme l'aliment minceur par excellence. Et il y a de quoi ! Très riche en pectines, elle agit comme un coupe-faim qui permet de réguler l'appétit et d'éviter le grignotage. En effet, ces fibres alimentaires végétales, une fois ingérées, sont capables d'absorber de grandes quantités d'eau pour former un gel visqueux qui permet d'augmenter le volume du bol alimentaire et de stopper la sensation de faim. 

Pour ne rien gâcher, les pectines ont aussi la capacité de piéger les triglycérides et les graisses avant qu'elles ne soient absorbées puis stockées par l'organisme, ainsi que de limiter l'absorption des sucres dans le sang et de réguler la glycémie tout au long de la journée. 

Afin de contrôler son appétit et d'éviter de se ruer sur le premier plat trop gras et trop salé à l'heure du déjeuner ou du dîner, il vaut mieux manger la pomme en début de repas, en pensant à l'accompagner d'un grand verre d'eau afin d'activer les fibres végétales. Au moment du goûter, où dès que l'envie de grignoter devient trop forte, croquer dans une pomme est aussi une astuce qui fonctionne pour retrouver une sensation de satiété sans faire frémir sa balance. La Granny Smith, avec sa belle peau verte, est la variété de pomme la moins sucrée, elle est donc à privilégier dans le cadre d'une alimentation minceur.

La cannelle, pour activer le métabolisme et brûler les graisses

Très appréciée durant la période des fêtes de fin d'année, la cannelle est une épice qui a toute sa place dans le cadre d'une alimentation minceur. En effet, en plus de réchauffer les papilles, elle possède un grand nombre de vertus qui agissent directement sur les calories et les graisses. 

Lorsqu'on agrémente son plat de légumes cuits, sa salade de fruits ou encore son café d'une cuillère à café de poudre de cannelle, l'aldéhyde cinnamique que contient le condiment accélère le métabolisme du corps. C'est ce qu'on appelle la thermogenèse : pour lutter contre l'excès de chaleur et retrouver sa température habituelle, l'organisme va puiser directement dans les réserves d'énergie et brûler les graisses. Un vrai coup de pouce pour la ligne !

Autre bénéfice non négligeable : la cannelle a aussi un impact direct sur la glycémie et le cholestérol. En effet, le polymère de méthyl-hydroxychalcone, composé le plus actif de l'épice, multiplie jusqu'à vingt fois le métabolisme du glucose, ce processus qui transforme le sucre en énergie, évitant ainsi qu'il ne soit transformé sous forme de graisse dans le tissu adipeux.

Il existe deux variétés de cannelle : la cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum) et la cannelle de Chine (Cinnamomum cassia). Pour perdre du poids et abaisser la glycémie, le type importe peu car elles ont le même effet. Cela dit, pour une utilisation sur le long terme, la cannelle de Chine est à éviter car elle est riche en coumarine, une substance aromatique qui, à une certaine dose, est potentiellement toxique pour le foie et les reins. D'une manière générale, la cannelle est déconseillée aux diabétiques et aux personnes sous traitement anticoagulant

Le thé vert, pour retrouver un ventre plat et faire fondre les graisses

Si le pouvoir relaxant d'une tasse de thé vert bien chaud est indéniable, il ne faudrait pas oublier ses vertus minceur pour autant ! En effet, c'est une formidable boisson brûle-graisses qui agit sur les petites rondeurs localisées comme sur les envies de grignotage. 

Les vertus du thé vert sont nombreuses et la silhouette n'est pas la dernière à en profiter. Riche en flavonoïdes, notamment en catéchines, il agit sur la répartition de la graisse du corps et lutte contre les petits bourrelets de la zone abdominale. Ces mêmes catéchines, qui stimulent la production de chaleur par l'organisme, permettent aussi de booster le métabolisme et donc de brûler les calories avant qu'elles ne pèsent sur la balance. Enfin, l'effet diurétique de cette boisson favorise la filtration rénale de l'eau et des toxines et évite la rétention d'eau dans les tissus.

Attention tout de même de ne pas abuser des bonnes choses : on recommande de ne pas dépasser trois tasses de thé vert par jour en raison de la teneur en caféine qui pourrait causer des troubles du rythme cardiaque et perturber le sommeil. De plus, le thé doit être consommé à distance des repas car les tanins qu'il contient risquent de perturber la bonne absorption du fer contenu dans les aliments.

Le son d'avoine, pour baisser le nombre de calories de ses repas

Autrefois utilisé pour nourrir les chevaux, le son d'avoine, qui n'est autre que l'enveloppe extérieure du grain d'avoine, est un brûle-graisse naturel très intéressant de par sa richesse en fibres solubles. En effet, ces fibres ne peuvent pas être assimilées par l'organisme humain, elles traversent donc le tube digestif et le côlon sans être absorbées et sont en partie éliminées par les voies naturelles, emportant avec elles certains nutriments comme les glucides et les lipides des aliments avec lesquels elles se sont mélangées. Elles font donc baisser l'apport calorique global du repas, tout comme les apports en sucres et en graisses.

Aussi efficace cru que cuit, le son d'avoine peut être incorporé à un yaourt ou à une compote, mais il peut aussi agrémenter une salade ou une soupe, et même être ajouté à ses recettes préférées de gâteaux et de pains maison. 

Pour habituer son organisme en douceur et éviter les maux de ventre, il est conseillé de commencer par une cuillère à café par jour et d'augmenter la dose au fil des semaines, en ne dépassant pas deux cuillères à soupe quotidiennes pour limiter les risques de carence. En effet, en réduisant l'absorption des lipides et des glucides, le son d'avoine a aussi tendance à absorber certains nutriments bénéfiques pour l'organisme comme les vitamines et les minéraux.  

La sève de bouleau, pour détoxifier le corps et alléger la silhouette

Chaque année après les fêtes et au printemps, la sève de bouleau connaît un véritable pic de consommation. Reine de la détox, cette substance active extraite du tronc de l'arbre portant le même nom, est reconnue pour favoriser le nettoyage de l'organisme et stimuler le métabolisme, deux vertus intéressantes pour le bien-être du corps mais aussi pour la ligne. 

Grâce à ses propriétés diurétiques et dépuratives, la sève de bouleau favorise le nettoyage des émonctoires (le fois, les reins, les intestins mais aussi la peau et les poumons) et l'élimination des déchets internes. Ça se voit sur la vitalité, sur la qualité de la peau mais aussi sur la silhouette : les jambes sont plus légères, la cellulite aqueuse est atténuée et les quelques centimètres pris pendant l'hiver sont plus aisément poussés vers la sortie.

Pour un effet optimal, on recommande de consommer la sève de bouleau sous forme de cure de deux à trois semaines. Pour cela, il suffit de diluer 100 à 150 ml de produit pure dans un peu d'eau et de consommer ce mélange le matin à jeun. Vous pouvez aussi utiliser du jus de bouleau, issu de la décoction des feuilles séchées du bouleau dans de l'eau bouillante mais celui-ci est un peu moins riche en minéraux, alors autant privilégier la sève fraîche.