Attentat manqué

Le 14 juillet 2002, Jacques Chirac est victime d'une tentative d'assassinat par un militant d'extrême droite, Maxime Brunerie, armé d'un 22 Long Rifle. Ce  dernier rate heureusement sa cible grâce notamment à l'intervention de spectateurs.
©  Agathe Azzis, L'Internaute Magazine