8ème mois de grossesse : enceinte de 8 mois, l'effervescence des préparatifs

[31e à 34e SA, 29e à 32e semaine] A 8 mois de grossesse, la naissance accapare le temps et l'énergie de toute la famille. Maman, en congé maternité continue à s'épanouir. Bébé se fait beau et se dirige vers la sortie. Et papa aménage la petite chambre et prépare les valises...

8ème mois de grossesse : enceinte de 8 mois, l'effervescence des préparatifs
© Suphakaln Wongcompune - 123 RF

Au 8ème mois, votre ventre est tendu (le nombril est parfois si tiré qu'il se retourne et apparaît en relief), votre dos se cambre de plus en plus et vos seins sont sensibles. Pensez bien à appliquer ce que vous apprenez dans les cours de préparation à l'accouchement : les positions confortables, en particulier la bascule du bassin, les exercices de relaxation. Et enfin, réclamez des massages ! Comme la position debout vous fatigue et rend vos jambes lourdes, asseyez-vous le plus possible, dormez avec les jambes légèrement surélevées. Là aussi, les massages avec une crème décongestionnante vous donneront une sensation de fraîcheur et de légèreté très agréable.

Les symptômes du 8e mois de grossesse

Surveiller sa prise de poids

Enceinte de 8 mois, soit à la 31ème semaine de grossesse, vous avez pris du poids (environ 10 kilos) et c'est bien normal. Mais veillez à ne pas tomber dans le piège des deux derniers mois où il n'est pas rare de prendre près de 500 g par semaine. Vous bougez de moins en moins et bébé consomme de plus en plus de calories. Il serait raisonnable de ne prendre que deux kilos supplémentaires jusqu'au terme. Si vous les digérez, forcez sur les produits laitiers, faibles en calories et riches en calcium. Mangez à votre faim et répondez aux besoins croissants de votre corps mais soyez raisonnable sur le reste.

Sexualité

A la fin de la grossesse vous pourriez connaître un regain d'appétit sexuel ! Une bonne nouvelle puisque l'endorphine (l'hormone de plaisir) secrétée pendant l'orgasme est un véritable shoot de bien-être pour maman et bébé. Les futures mamans craignent souvent que les rapports sexuels ne provoquent des contractions mais la fameuse "méthode à l'italienne" pour déclencher l'accouchement n'est basée sur aucune preuve scientifique solide ! Sauf si le praticien qui vous suit vous l'a fermement interdit, parce que le col est déjà largement modifié ou en cas de saignements par exemple, rien ne vous empêche de continuer à avoir des rapports sexuels pendant ce 8ème mois. Il pourrait néanmoins vous recommander d'utiliser un préservatif, un bon moyen d'éviter les infections et les contractions que peuvent provoquer les prostaglandines contenues dans le sperme.

Mais ne vous mettez aucune pression ! Il faut en avoir envie, se sentir bien et être en harmonie avec son partenaire. Vous devrez d'ailleurs faire preuve d'imagination pour trouver la position idéale, ce gros ventre prend de la place. En revanche, si vous sentez que les rapports provoquent des contractions ou un inconfort, mieux vaut les stopper immédiatement. Faites vous des massages, des caresses, il existe mille et une autre manières de prendre du plaisir.

Contractions de Braxton Hicks

On appelle les contractions de Braxton Hicks les "fausses" contractions. Contrairement aux contractions de travail, elles ne durent pas plus de 30 secondes et sont généralement peu douloureuses voire indolores. Irrégulières, elle ne se produisent quelques fois par jour sans s'intensifier. Vous pouvez vous rassurer, ces contractions sont sans effet sur le col et ne sont pas annonciatrices de l'accouchement. 

Remontées acides et vomissements

Au dernier trimestre de grossesse, les brûlures d'estomac sont fréquentes. La montée des organes, l'augmentation de la taille de l'utérus et la pression exercée sur le diaphragme provoquent dans l'œsophage une remontée des secrétions acides de l'estomac. Sous l'effet de la progestérone la digestion est également plus lente. Pour vous soulager, évitez de manger des aliments trop acides et laisser passer au moins deux heures après le repas avant de vous coucher. Ce stade de la grossesse peut également marquer le retour des nausées et des vomissements. Vous êtes barbouillée, nauséeuse, aucun aliment ne passe. Ces symptômes peuvent aussi être le signe que l'accouchement est pour bientôt, surveillez-les attentivement.

Le corps travaille

Votre bassin tiraille, vous avez des contractions indolores : tout ceci est normal, votre corps se prépare encore et encore. Au 8ème mois, certaines femmes ressentent comme des "décharges électriques" dans le bas ventre. Ces sensations sont dues au fait que le bébé est bas et pèse sur l'utérus. Il s'agit d'un signe d'appel pour que la future maman se mette davantage au repos. 

Le bébé au 8e mois de grossesse

Taille, poids, position du bébé

Au 8ème mois de grossesse, bébé se rembourre enfin ! Une couche de graisse se forme. Heureusement, sinon il ne supporterait pas la température ambiante le jour de sa naissance. Il pèse 2,5 kilos et mesure environ 50 cm à la fin du 8ème mois de grossesse. Sa peau devient rose, ses membres s'allongent, ses os se solidifient, ses ongles recouvrent l'extrémité de ses doigts mais pas encore de ses orteils. C'est sûr, il va vous faire craquer ! Il déglutit beaucoup de liquide amniotique (et urine donc plusieurs fois par jour), ce qui lui permet "d'entraîner" son système digestif. Le placenta grossit pour subvenir aux besoins croissants du bébé, notamment en calcium. Les poumons continuent leur maturation en vue du grand jour. Le méconium (composé de mucus, de la bile et des débris cellulaires et graisseux contenus dans le liquide amniotique) s'accumule dans les intestins. Il sera rejeté à la naissance.

Bébé est en siège

Si bébé commence à manquer de place, cela ne l'empêche pas d'être très actif. Il bouge beaucoup et ses coups peuvent être surprenants voire inconfortables. A ce stade, vous savez où sont ses pieds, ses poings, son dos. Il a de l'énergie à revendre… même la nuit. Difficile pour vous d'avoir un sommeil réparateur avec ce petit acrobate dont le système nerveux tourne à plein régime et qui entraîne ses muscles ! Le 8e mois, c'est aussi l'heure pour bébé de se mettre en route ! Il se retourne et se positionne pour sortir tête la première… la plupart du temps (95 % des bébés). Bébé peut toutefois se présenter en siège, soit complet, soit décomplété, c'est à dire assis mais les jambes vers le haut. La situation peut encore changer au cours du 9ème mois de grossesse. Votre sage-femme pourrait tout de même vous prescrire dès maintenant une pelvimétrie, une radio du bassin, afin de déterminer si la tête de bébé aura suffisamment de place pour se frayer un chemin en cas d'accouchement par voie basse par le siège. 

C'est le moment de...

La 3e échographie obligatoire

Après l'examen gynécologique de routine (entre autres, les mesures du poids, de la tension, de la largeur du bassin, de la hauteur utérine), c'est l'heure de la troisième échographie, réalisée lors de la 32ème semaine de grossesse. Le médecin contrôle la bonne croissance du bébé, son rythme cardiaque, sa vitalité, le bon fonctionnement de ses organes, la manière dont il se présente, la position du placenta et la quantité de liquide amniotique. Contrairement à la deuxième échographie, vous distinguez moins bien les contours de bébé. 

Préparer la valise maternité

Au 8ème mois de grossesse, votre valise de maternité doit être bouclée avec des affaires pour vous et bébé. Suivez notre guide pour ne rien oublier ! Certaines maternités donnent également une liste détaillée, n'hésitez pas à la demander lors de votre rendez-vous de suivi. Pensez aussi à votre séjour à la maternité et à tout ce qui pourrait le rendre plus agréable : une multiprise, une veilleuse pour ne pas éblouir bébé lors des biberons nocturnes, votre chargeur de téléphone portable et d'appareil photo, un petit carnet pour noter les tétées de bébé et pourquoi pas votre propre oreiller !

Acheter un soutien-gorge d'allaitement

Vous aviez certainement déjà acheté une lingerie adaptée à votre nouvelle morphologie mais le 8e mois est le moment idéal pour investir dans un soutien-gorge d'allaitement. Utilisez un mètre de couturière pour mesurer votre tour de dos et de poitrine. Si vous essayez un soutien-gorge en magasin, vérifiez que vous pouvez passer votre main dans le bonnet. Il ne doit pas vous serrer et répondre aux fluctuations de volume de votre poitrine au gré des montées de lait. Armature ou sans armature, la décision vous appartient. Le plus important est de vous sentir à l'aise et confortable. Il existe aujourd'hui de très jolis modèles qui n'ont rien à enlever à la lingerie classique, alors faites vous plaisir !