7ème mois de grossesse : plus personne ne bouge !

Vous êtes enceinte de 7 mois, l'enfant grandit tellement vite qu'il manque de place pour bouger ! Et vous, le ventre de plus en plus en rond, avez tout intérêt à en faire de même... Et ce, autant pour votre bien-être que pour le bon développement de bébé.

7ème mois de grossesse : plus personne ne bouge !
© Suphakaln Wongcompune - 123 RF

Enceinte de 7 mois, dès la 27ème semaine de grossesse, vous sentez combien une grossesse pèse sur le corps et l'esprit. Vous vous sentez lourde (à ce stade, vous avez pris environ 7 kilos), essoufflée au moindre effort. Il est difficile de trouver une bonne position pour dormir. Surtout que les petits maux s'accentuent : jambes lourdes, varicosités, vergetures, hémorroïdes, fatigue, ventre dur, désordres digestifs... Votre utérus atteint votre thorax et comprime vos organes, ce qui n'est pas le plus agréable dans toute cette aventure. Vous ressentez sûrement des contractions plusieurs fois par jour. Votre corps se prépare. L'accouchement approche et avec lui la tension monte. Vous vous posez beaucoup de questions. La plupart d'entre vous ont sûrement entamé une préparation à l'accouchement. Méthode classique ou renforcée par des séances en piscine, ou encore couplées avec du yoga, de la sophrologie, ces activités vous permettent de vous familiariser avec la maternité et de mieux comprendre le déroulement d'une naissance. Et si votre homme manifeste une certaine inquiétude à l'idée de devenir papa, essayez l'haptonomie qui lui donnera l'occasion d'apprendre à se situer par rapport au bébé, à communiquer avec lui, bref à trouver sa place à vos côtés.

Du côté de bébé au 7ème mois de grossesse A 7 mois de grossesse, votre enfant est viable. Il avale une grande quantité de liquide amniotique, développe son goût, son corps s'arrondit. Il doit à la fin du 7ème mois, peser un kilo et demi et mesurer environ 40 cm. Ce qui explique pourquoi vous le sentez moins bouger.... Et oui, la place lui manque ! Mais il n'en demeure pas moins actif intellectuellement puisqu'il écoute attentivement votre voix et celles de votre entourage ainsi que les musiques que vous passez. Ses mouvements respiratoires ainsi que sa température interne se régulent, ses nerfs s'entourent d'une gaine (la myéline). C'est la dernière étape de maturation du cerveau et cela va durer pendant 20 ans ! Grande nouveauté au 7e mois, ses yeux sont ouverts ! Il peut désormais suivre du regard une source lumineuse qui serait placée à proximité de votre ventre. Son système digestif et ses reins fonctionnent, ses ongles poussent, il aura bientôt toutes les armes pour affronter l'extérieur... Il lui faudra quand même attendre deux mois pour, entre autre, perdre les longs poils qui recouvrent son corps... Ses organes sexuels se développent : si c'est un garçon ses testicules descendent dans les bourses, si c'est une fille les ovogonies se transforment en ovocytes de premier ordre.

A 7 mois de grossesse, c'est le moment de...

Surveiller sa santé : vous avez maintenant l'habitude de la consultation grossesse. Ce mois-ci rien ne change, mêmes examens, mêmes causes, mêmes effets, mêmes remèdes. Alertez le praticien en cas d'infection, même bénigne car elle peut être une cause de naissance prématurée. Buvez beaucoup d'eau et forcez sur les aliments riches en fer pour éviter les carences fréquentes à ce stade.

Se reposer : votre médecin risque d'insister, et il aura raison, sur la nécessité de vous reposer ! Pour preuve, nombre de femmes s'arrêtent de travailler au 7ème mois de la grossesse. Alors ne culpabilisez pas à l'idée de réduire vos horaires, prendre un taxi plutôt que le bus, vous faire aider pour le ménage, les courses et tout le tralala. Bref, écoutez votre corps durant la 28ème semaine de grossesse, la 29ème semaine de grossesse et la 30ème semaine de grossesse ! Lui seul vous dira l'énergie qu'il vous reste. Afin de diminuer les risques de naissances prématurées, évitez surtout la station debout prolongée, le port d'objets lourds (ce n'est pas le moment d'aménager la chambre de bébé), les trajets fatigants, l'activité physique (hormis la gym douce) et surtout un mode de vie stressant.