2e mois de grossesse : enceinte de 2 mois, tout s'accélère

[7e à 10e SA, 5e à 8e semaine] Ça y est, la grossesse commence enfin ! Le premier mois passé, vous réalisez peu à peu que vous êtes enceinte. Les symptômes sont toujours bien présents et votre corps poursuit sa métamorphose. Bébé, quant à lui, poursuit sa croissance à un rythme phénoménal et mesure désormais 3 cm.

2e mois de grossesse : enceinte de 2 mois, tout s'accélère
© Suphakaln Wongcompune - 123 RF

Le deuxième mois de grossesse est une période particulière, parfois difficile à appréhender par les futures mamans. Vous savez que vous êtes enceinte mais pour le moment, vous en ressentez surtout les désagréments. La première échographie est encore loin et il n'est pas évident de se tranquilliser. Pendant ce second mois, vous serez peut-être en état d'hypervigilance, à l'écoute du moindre changement de votre corps. Mille et une questions vous assaillent, aussi bien sur l'évolution du bébé que sur les symptômes variés que vous ressentez. Si par bonheur, vous vous sentez en pleine forme, profitez-en sans vous poser plus de questions ! Les forces que vous prenez aujourd'hui seront précieuses tout au long du marathon de la grossesse.

Les symptômes du 2e mois de grossesse

Fatigue

Les journées vous semblent interminables et vous êtes fatiguée dès le réveil alors que vous débordez habituellement d'énergie ? Tout cela est absolument normal ! La progestérone que votre corps se met à produire en grande quantité a un véritable effet sédatif, le volume sanguin augmente occasionnant une accélération du rythme cardiaque. N'oubliez pas que votre organisme consomme beaucoup plus d'énergie et qu'il est alors tout entier tourné vers la fabrication de votre bébé. N'hésitez pas à ralentir le rythme. Ce n'est pas le moment de faire des heures sup' au bureau ou d'aider une amie à déménager ! Utilisez votre temps libre avec des activités calmes et n'hésitez pas à faire une sieste quand vous en ressentez le besoin. Il en dépend de votre bien-être mais aussi de celui du bébé. Sachez aussi qu'un manque de fer peut être à l'origine d'une baisse de vitalité persistante et qu'une supplémentation est souvent recommandée pendant cette période.

Autres soucis possibles ce mois-ci : une sensation de jambes lourdes due à une mauvaise circulation du sang mais aussi des fourmillements et ou des crampes dans les bras et les jambes. Le remède : bouger ! Si la pratique d'une activité physique douce ne suffit pas, parlez-en à votre spécialiste, vous manquez peut-être de vitamine B ou de magnésium. Pensez aussi à dormir les pieds légèrement surélevés.

Pertes blanches

Les pertes blanches ne sont pas inhabituelles au cours du cycle féminin et il n'est pas rare que leur production augmente pendant la grossesse. Le taux d'œstrogènes augmente et va épaissir la muqueuse vaginale et la quantité des cellules qui le tapissent qui vont être éliminées sous forme de pertes blanchâtres, parfois glaireuses. Inutile de vous laver outre mesure (une toilette quotidienne suffit !) au risque de perturber la flore vaginale ! Si vous observez des pertes blanches, non odorantes, sans démangeaison ou sensation de brûlure, ne vous inquiétez pas. En revanche, si ces pertes prennent une teinte verdâtre et que leur volume est inhabituel, consultez votre médecin car il peut s'agit d'une infection ou d'une mycose. Rassurez-vous, elles se traitent très bien et sont sans danger pour votre bébé, votre col étant fermé à ce stade de la grossesse.

Saignements

Ne vous laissez pas envahir par la crainte de la fausse-couche. Certes, le premier trimestre est une période à risque mais cela ne doit pas vous empêcher de profiter de votre grossesse. Il est néanmoins important de reconnaître les signes d'alerte : douleurs importantes et persistantes dans le bas-ventre et/ou pertes de sang sont les plus significatifs. Si vous avez des questions ou des inquiétudes, parlez en à votre sage-femme ou votre médecin, il saura vous rassurer. Gardez à l'esprit que près de 80% des fausses couches résultent d'une anomalie chromosomique du fœtus et que toutes les précautions du monde ne vous permettront pas de l'éviter. Continuez de vivre normalement, en étant à l'écoute de votre corps et de vos sensations. Si vous êtes fatiguée, reposez vous. Respectez strictement les recommandations de votre médecin s'il vous demande de lever le pied ou de rester alitée. 

Taille du ventre

Votre utérus poursuit sa croissance, il a maintenant la taille d'une orange ! Soyez patiente, ce ventre rond tant attendu et les premiers coups de bébé ne tarderont pas à faire leur apparition. A ce stade de la grossesse, votre ventre n'a pas encore réellement commencé à s'arrondir mais vous pouvez néanmoins remarquer que votre taille s'épaissit et que votre ventre semble gonflé. Un signe qui peut être dû à des désordres digestifs auxquels sont fréquemment sujettes les futures mamans et notamment l'aérophagie, les brûlures d'estomac et la constipation. La solution : adapter son régime alimentaire. C'est-à-dire préférer les aliments riches en fibres à ceux chargés de lipides ou difficiles à digérer ; fractionner ses repas et boire beaucoup d'eau. Il est possible que vous finissiez même par perdre un ou deux kilos ! Ne vous inquiétez pas, votre organisme puisera dans les réserves. Si la situation ne s'améliore pas, adressez-vous à votre médecin pour qu'il vous prescrive, s'il le juge nécessaire, un traitement adapté.

La poitrine évolue

Des changements visibles s'opèrent au niveau de votre poitrine pendant le deuxième mois de grossesse. Vos seins se développent, des tubercules de Montgomery (petites saillies) apparaissent autour des aréoles et ces dernières foncent et s'élargissent. Le réseau veineux est également plus apparent. 

Le bébé au 2e mois de grossesse

La taille du futur bébé

Votre bébé continue sa croissance à toute vitesse. Il passe de 5 mm à 3 cm. Son poids double : il prend au moins un gramme en un mois ! Du cartilage se forme au niveau de ses bras et de ses jambes. Son visage se dessine approximativement durant la 6ème semaine de grossesse et la 7ème semaine de grossesse : la bouche et le nez forment une ouverture unique, ses oreilles et ses yeux se devinent (le nerf optique est formé), une petite langue apparaît, des bourgeons dentaires poussent, une peau fine et transparente le recouvre. Sa tête est bien plus grosse que son petit corps. A l'intérieur, son cerveau se construit. Bébé commence à bouger, même si ses mouvements sont purement réflexe et que vous ne pouvez pas encore les sentir. Son cœur a doublé de volume. Ses doigts et ses orteils s'individualisent. Le canal ano-rectal et le canal urogénital se mettent en place. En fait, à la fin du 2ème mois, soit à la 8ème semaine de grossesse, l'embryon est une version miniature du bébé. La suite ne sera que croissance et maturation mais, désormais, tout est "créé".

C'est le moment de...

Prendre soin de soi

Les changements physiques peuvent vous gêner. Sans compter les maux qui perturbent votre quotidien, la fatigue et l'hyperémotivité (due au désordre hormonal) qui vous assaillent de toute part. Pour remédier au "blues du 2ème mois", faites-vous plaisir ! Au programme cet après-midi : une balade au vert, un déjeuner léger en terrasse, un détour dans une parapharmacie pour dénicher une crème hydratante ultra-nourrissante effet bonne mine et un soin anti-vergetures pour prévenir le relâchement des tissus. Enfin, direction les boutiques de lingerie pour vous offrir un nouveau soutien gorge adapté à vos formes voluptueuses. Il est important de penser dès le début de la grossesse à soutenir correctement votre poitrine avec une lingerie adaptée. Il existe aujourd'hui des modèles spécialement dédiés à la grossesse, fabriqués dans des matières douces et sans armatures, qui pourront même vous suivre pendant l'allaitement. Vous pouvez décider de pratiquer régulièrement un sport doux (la natation, la marche, le yoga...) ou de vous faire masser dans un institut une fois par semaine. De nombreux instituts proposent désormais des soins et massages spécifiques adaptés pour les futures mamans Cela contribuera à vous maintenir en forme et à raffermir votre corps, mais aussi à vous détendre.

Choisir sa préparation à l'accouchement

Vous commencez peut-être à vous poser des questions sur le déroulement du jour J. Ne restez pas plus longtemps dans l'angoisse de l'inconnu. Cherchez dès maintenant la préparation à la naissance qui saura vous rassurer sur tous les aspects pratiques et médicaux de votre séjour à la maternité. Pour vous y aider, vous pouvez consulter notre dossier sur les différentes méthodes de la préparation à l'accouchement.