Devenir un backpacker en Australie !

Découverte de l'Australie en tant que backpacker! des anecdotes et des vérités sont au programme dans cette chronique!

    

Voici mon premier article en direct de Melbourne en Australie ! Cela fait plusieurs mois que je suis partie de France et je vais vous résumer mon périple…

Tout d’abord, une petite présentation : je m’appelle Gwen et j’ai 25 ans. À l’origine, je travaillais dans le secteur médical. Pour être honnête, peu de gens connaissent les tâches qu’incombent une Assistante Qualité. Mais pour faire court, j’étais dans un bureau avec d’autres collègues et mon travail se résumait à gérer des projets devant un écran d’ordinateur. Je vivais avec mon compagnon dans un petit appartement de 50m² et j’occupais mes weekends à sortir avec mes amis et voir ma famille. La vraie routine : calme et rassurante !


J’ai tout plaqué il y a six mois pour vivre le rêve de mon petit frère qui nous a quitté tragiquement, à seulement 19 ans… Pour lui rendre hommage, j’ai décidé de partir en road trip à travers l’Australie avec deux de ses meilleurs amis.

Ce que l’on ne vous dit pas avant d’entreprendre un tel voyage, c’est l’état émotionnel dans lequel vous allez être jusqu’au départ ! Les doutes s’accumulent, le stress monte, vos proches se font du souci pour vous, mais tentent de vous soutenir malgré tout… Puis il y a l’organisation : initialement vous avez un plan précis de ce que vous voulez  (la durée des étapes, le budget, etc.). Malheureusement et heureusement, le voyage vous réserve pleins d’obstacles, de mésaventures et de surprises qui vont vous faire lâcher prise et accepter la situation pour profiter de chaque moment !

Beaucoup de jeunes tentent le visa WORKING HOLIDAYS pour partir une année, et on peut dire que c’est devenu un phénomène de mode. Les backpackers sont souvent des rêveurs qui pensent que tout est possible en un claquement de doigt et que chaque découverte est « wonderfull » ! Effectivement, ce pays est idéal pour faire des road trips et des aménagements sont présents un peu partout pour améliorer notre confort. De plus, il y a un réel besoin de main d’œuvre dans les fermes et les mines, les Australiens sont enchantés d’embaucher à l’année dans ces secteurs. Mais si vous voulez vraiment découvrir l’Australie il faut sortir des sentiers battus et vivre l’expérience à fond ! Je ne pense pas que mon circuit soit le mieux conçu ou optimisé mais ma vision des choses est réaliste (car soyons honnêtes je n’étais vraiment pas faite pour l’aventure au départ). Je vais donc vous faire un petit topo sincère sur ce qui vous attend là bas !

Je suis arrivée à Sydney en Février dernier, et après avoir acheté un van avec les garçons,  nous sommes partis visiter toute la côte EST : Brisbane, Gold Coast, Cairns, Cape tribulation, etc. L’un des garçons a trouvé du travail dans une ferme en cours de route, nous avons donc continué le voyage à deux. Traversant le bush Australien en direction de Darwin, nous avons découvert le Red Center avec le fameux massif rocheux ULURU et la ville d’Alice Springs! Pour finir, nous sommes redescendus au Sud pour nous installer à Melbourne et travailler un peu.

OUI ! Nous avons fait des activités touristiques renommées, mais nous avons aussi enchainé les galères à cause des caprices de notre van et nous avons eu nos moments de blues ! Nous avons réalisé la déchéance de certains aborigènes, rencontré des personnes qui profitent du statut des backpackers pour les payer au lance-pierre, subi le niveau de vie des Australiens  (le prix de la nourriture et des sorties est stupéfiant), etc. Mais avant tout ce qui ressort de cette expérience, c’est des moments uniques avec ce sentiment de pouvoir réaliser des choses par soi-même !

Nous avons rencontré des aborigènes qui nous ont raconté leurs histoires, et aussi plongé dans la barrière de corail (je me suis faite charger par une tortue !). Nous nous sommes perdus dans la Daintree Forest sous des trombes d’eau avec des infiltrations dans le van, nous avons suivi des kangourous sur les routes du bush pour les observer en pleine nuit, et nous avons même survécu à l’attaque des moustiques à Darwin. Ce que j’en retire c’est que le voyage n’amène pas à changer ! Il permet juste de se rendre compte que l’on n’a pas qu’une seule facette dans sa vie, nous avons tous des aptitudes différentes et variées que le voyage révèle ! Vous allez vous surprendre vous-même en repoussant vos limites et relativiser sur les différentes situations ;)

Après le road trip, nous tentons une nouvelle expérience à Melbourne : l’intégration à la vie locale ! En effet, nous travaillons tous les deux dans des entreprises australiennes dont le rythme de vie, l’administration, le fonctionnement et la logique est encore une fois une vraie découverte pour nous !

Nous resterons encore six mois ici avant l’expiration de notre visa puis nous repartirons sur les routes : direction la Tasmanie, la Nouvelle Zélande puis San Francisco ! Vous pouvez d’ailleurs nous suivre sur notre blog : « La Gousse de Vanille Voyage » (www.vanilla-trip.com ainsi que sur Facebook & Twitter) pour retrouver toutes nos péripéties et anecdotes en détails.



Pour conclure, je dirais qu’il vaut mieux réussir sa vie que réussir dans la vie… N’hésitez pas à mettre un brin de folie dans la vôtre, vous ne serez pas déçus de votre parcours !

A bientôt ! Gwen.













Devenir un backpacker en Australie !
Devenir un backpacker en Australie !

     Voici mon premier article en direct de Melbourne en Australie ! Cela fait plusieurs mois que je suis partie de France et je vais vous résumer mon périple… Tout d’abord, une petite présentation : je m’appelle Gwen et j’ai 25 ans. À...