Joséphine : un petit Bridget Jones à la française

Je n'attendais rien de cette comédie romantique pour nanas et j'ai passé un bon moment. Ce film est cependant loin d'être original.

Une jeune femme mythomane (pour combler le vide astral de sa vie)  se fait piéger par un de ses mensonges : elle doit épouser un chirurgien plastique brésilien et tout quitter pour le suivre en Amérique latine.

J'avoue qu'il y a quelques scènes particulièrement bien vues et vraiment comiques. Notamment la scène où les amis de l’héroïne font coucou à l'avion qui décolle et dans lequel est supposé se trouver la future épouse alors que celle ci, victime d'un malaise, est transportée sur un brancard qui passe derrière eux.
Chose extraordinaire : quand Marilou Berry est déguisée en ours (pour une fête costumée) on croirait entendre et reconnaître sa mère Josiane Balasko (jeune bien sûr).
L’humoriste  Bérengère Krief est tout à fait crédible en nymphomane et fille délurée.

Ce film qui est dans la lignée des comédies romantiques déjantées de type Bridget Jones n'en reste malheureusement qu'une petite copie. Je pense que les lecteurs et surtout les lectrices de l'héroïne de Pénélope Bagieu (oui à la base c'est un bande dessinée) seront plus fans que je ne le suis.

Donc Joséphine se laisse voir mais sans plus. Ce n'est pas un film que je compte ajouter à ma DVD-thèque.

La fiche du film sur l'Internaute

Joséphine : un petit Bridget Jones à la française
Joséphine : un petit Bridget Jones à la française

Une jeune femme mythomane (pour combler le vide astral de sa vie)  se fait piéger par un de ses mensonges : elle doit épouser un chirurgien plastique brésilien et tout quitter pour le suivre en Amérique latine. J'avoue qu'il y a quelques scènes...