Warm bodies renaissance : le twilight zombie

Le sujet est intéressant : l'amour fait changer les êtres. Un zombie tombe amoureux d'une vivante (après avoir mangé le cerveau de son petit ami...). Ce film est une sorte de Roméo et Juliette dégoulinant pour adolescents. Malheureusement tous les bons moments sont condensés dans la bande annonce...

Quand on regarde la bande annonce de Warm bodies on se dit : "c'est intéressant, c'est un film que je vais aller voir". Et, pendant la séance on ne peut s'empêcher de penser : "mais au fait qu'est ce que j'ai trouvé d'intéressant à ce film ? Pourquoi suis je assis ici ? Où est passé s-le super film de la bande annonce ?". Le film n'est heureusement pas si mauvais mais c'est un pur produit marketing. Les studios US savent depuis le succès de Twilight ce qui marche (de la romance, quelques sursauts, de beaux acteurs et actrices, du minimalisme intellectuel) et ils exploitent le filon à fond. Donc nous avons une jolie petite histoire d'amour (pure et chaste) entre un mangeur de chair fraiche et une jeune fille qui est une sorte de copié collé de Bella en blonde. Les acteurs ne sont pas mauvais et certaines scènes sont réussies mais on reste un peu sur notre faim. A vouloir concilier les goûts de tous le spectateur s'y perd un peu. Par exemple les osseux (zombies en forme ultime) sont assez mal faits et sont censés faire peur. La sauce ne prend donc pas. Petites questions quand même. Est il raisonnable de montrer dans un film pour adolescents un zombie qui tombe amoureux de la petite amie d'une de ses victimes (dont il a juste mangé le cerveau, en plusieurs morceaux et en y prenant du plaisir) ? Et est-il vraisemblable que cette demoiselle embrasse avec plaisir le "monstre" ? Bon film pour se vider la tête après une bonne journée de travail. La fiche du film sur l'Internaute

Warm bodies renaissance : le twilight zombie
Warm bodies renaissance : le twilight zombie

Quand on regarde la bande annonce de Warm bodies on se dit : "c'est intéressant, c'est un film que je vais aller voir". Et, pendant la séance on ne peut s'empêcher de penser : "mais au fait qu'est ce que j'ai trouvé d'intéressant à ce film ? Pourquoi...