Installer un piège à taupe

Vous constatez le matin qu'il y a, dans votre jardin, des mottes de terre soulevées et après observation plus poussée, que des galeries souterraines s'étendent sous vos pieds. Il y a de fortes chances que ce soit des taupes.

Installer un piège à taupe
© sauletas/123RF

Voici la méthode pour installer un piège, méthode qui peut paraître brutale pour certains puisque le piège a pour but de tuer la taupe. D'autres méthodes, comme celle servant à les chasser au lieu de les tuer, pourront être décrites dans un article approprié.

Matériel

  • Piège à taupe (sorte de pince) et l'écarteur.
  • Petites tiges de métal ou de bois à planter dans la terre.
  • Mottes de terre et/ou seau.

Procédure

Repérer les trous faits par la taupe.

Dégager le trou en sortant la terre à la main.

Armer un piège (à l'aide de l'écarteur) par galerie arrivant au trou dégagé.

Placer un piège par galerie en l'insérant à l'entrée de la galerie, la pince armée se trouvant alors sous terre ("tête" la première dans la galerie).

Fixer le piège en plantant une tige de métal ou de bois dans l'anneau situé à l'extrémité du piège, pour éviter que la taupe attrapée ne recule dans sa galerie avec le piège.

Recouvrir le trou avec des mottes de terre et/ou un seau pour redonner l'apparence d'une galerie souterraine (peu d'air et pas de lumière).

Attendre une nuit ou quelques jours, suivant le degré d'invasion et vérifier les pièges.

Au besoin, en poser à nouveau jusqu'à ce que l'invasion soit maîtrisée.

Point de vue environnemental

Certains considèrent la taupe comme un ennemi du jardin à cause des monticules de terre qu'elle crée. Pourtant, dès que la taupe aura fini son réseau de galeries, elle se fera oublier, ne faisant réapparaître que quelques taupinières en hiver, qu'il suffira d'étaler d'un coup de râteau.

Si elle se nourrit entre autres de vers de terre utiles à l'aération du sol, elle compense par un bon drainage du sol grâce à ses galeries, et surtout elle est le prédateur naturel de nombreux vers et larves nuisibles à votre jardin (vers blancs de hanneton, vers taupins, courtilière, etc.).

Aussi quelques coups de râteau ne sont rien à côté du service insecticide rendu. Contrairement à l'idée reçue, la taupe est, comme le ver de terre, l'amie du jardinier.

À noter que la taupe est déjà protégée dans les pays moins en retard que la France en matière de préservation de notre environnement, l'Allemagne par exemple.

Si les taupes s'installent, c'est que justement il y a des nuisibles à manger ! Autrement dit, avant que votre jardin ne soit dévasté par les nuisibles, laissez vos taupes faire le sale boulot d'insecticide à votre place ;-)

Quelques taupes au jardin, c'est une économie :

  • d'insecticide,
  • de pièges,
  • de travaux réguliers de déparasitage,
  • et c'est moins de toxiques dans votre jardin et votre assiette (votre nappe phréatique, c'est votre eau de robinet, et donc vos eaux de cuisson, voire de boisson.