Giuseppe Penone à Versailles

Giuseppe Penone a enfin installé ses oeuvres végétales dans les jardins du Château de Versailles jusqu'au 31 octobre. Une vingtaine de sculptures disposées dans l'allée royale, dans quelques salles du château et dans le Bosquet de l'Étoile conversent harmonieusement avec les jardins de Lenôtre.

Après l'Américain Jeff Koons, le Japonais Takashi Murakami ou la Portugaise Joana Vasconcelos, c'est donc le sculpteur italien Giuseppe Penone qui a obtenu le rare privilège d'installer ses oeuvres au Château de Versailles. Et c'est sans doute celui qui s'est le mieux approprié l'espace puisque ses sculptures végétales se fondent littéralement dans les jardins voulus par Le Nôtre. Son installation, "synthèse poétique entre la conservation d'un patrimoine historique et la création contemporaine à Versailles" selon Catherine Pégard résume à elle seule les obsessions créatives de cet artiste : travailler des matériaux naturels comme le bois, la pierre, le marbre pour instaurer un dialogue entre nature et culture. Directement influencé par le mouvement de l'Arte Povera né dans les années 60 auquel il appartient, le travail de Penone s'attache à un motif - l'arbre - que l'on retrouve fossilisé par du bronze, recouvert de feuille d'or ou suspendu dans les airs soutenant de lourdes pierres. La sculpture la plus volumineuse et emblématique de l'exposition-  Tra scorza e scorza dont la traduction littérale serait "écorce à écorce" souligne l'attachement sentimental du sculpteur aux jardins du Château de Versailles. Une histoire qui s'enracine dès la grande tempête de 1999 : Penone avait sculpté deux cèdres abattus. Ce sont les moulages de ces deux écorces que l'on retrouve dressées vers le ciel et coulées de bronze. Tandis que la majorité des oeuvres se situe dans l'allée royale qui mène en une longue perspective du Château au Grand Canal ou investissent le Bosquet de l'Étoile (frisson garanti), des "Anatomies" de marbre blanc complètent l'ensemble ainsi que quelques oeuvres dans les salles du château comme un mur naturel de feuilles de thé. Mais le spectacle est définitivement à l'extérieur.

Penone Versailles. Château de versailles jusqu'au 30 octobre
Et aussi : Galerie Marian Goodman, paris IIIe, jusqu'au 22 juin 




  Tra scorza e scorza (2003) - Guiseppe Penone © V.Féry-Larreur



Guiseppe Penone © V.Féry-Larreur


Pour accompagner vos déambulations dans les jardins du Château de Versailles, emportez le petit guide "Secrets et curiosités des jardins de Versailles" qui décode les nombreux symboles voulus par Louis XIV et vous entraîne dans des lieux méconnus et d'ordinaire inaccessibles au public...


Secrets et curiosités des jardins de Versailles
Broché avec rabats, 192 pages, 200 illustrations
19,90 euros
Éditions parigramme en coédition avec le Château de Versailles

Profitez des Grandes Eaux Musicales pour découvrir les fontaines et bosquets ainsi que leurs eaux jaillissantes au rythme de la musique .
Tous les samedis et dimanches du 30 mars au 27 octobre 2013, tous les mardis du 21 mai au 25 juin 2013. De 9H à 18h30 

Et...

Des Grandes Eaux Nocturnes : à la tombée de la nuit, le jardin royal de Louis XIV devient un parcours visuel et sonore avec miese en eau et lumière des bassins et bosquets.
Du 14 juin au 14 septembre, les vendredis 14 juin et 12 juillet et les samedis du 22 juin au 14 septembre (sauf 6 et 13 juillet), de 21h à 23h20.


Giuseppe Penone à Versailles
Giuseppe Penone à Versailles

Après l'Américain Jeff Koons , le Japonais Takashi Murakami ou la Portugaise Joana Vasconcelos , c'est donc le sculpteur italien Giuseppe Penone qui a obtenu le rare privilège d'installer ses oeuvres au Château de Versailles . Et c'est sans doute...