Le régime alcalin

Le principe du régime alcalin ? Revoir votre alimentation en choisissant les bons aliments qui vont aider à équilibrer le ph de l'organisme et ainsi faire la guerre aux kilos en trop. Découvrez tous les détails de cette méthode.

Le régime alcalin
© DR

Pour suivre cette méthode, il faut se pencher sur le pH de l'organisme. Pour perdre nos petits kilos superflus, il suffirait de maintenir notre pH à un niveau idéal situé entre 7,35 et 7,45. Pour l'atteindre ? Une seule règle : éviter l'acidité en limitant voir, en abandonnant les viandes, poissons, boissons alcoolisées, café, sucres et produits industriels. Privilégiez les légumes, les fruits sans conservateurs et les céréales comme le quinoa, l'orge ou le lin... Cependant, faites une part belle aux épices et aux herbes fraîches. 

Les recommandations

Pour mener à bien ce régime, veillez au maximum à prendre du temps pour vos repas car manger trop rapidement est néfaste. Il est important de mâcher suffisamment les aliments et de vivre loin du stress autant que possible. L'avantage du régime Alcalin c'est qu'il est facile à suivre au quotidien et qu'il suffit de réduire les quantités pour obtenir des résultats. Toutefois, le manque de protéines peut s'avérer dangereux sans l'avis d'un médecin. De plus, à ce jour, aucune recherche scientifique n'a été effectuée à ce jour pour démontrer la véracité des principes prônés par ce régime alimentaire.

La méthode

Le régime se base sur le principe de nécessité d’entretenir et d’équilibrer le pH de notre corps en diminuant l'apport en aliments dit "acides". Pour cela, il faut consommer principalement des aliments alcalins. A noter que contrairement à d’autres régimes, les glucides, les protides et les lipides sont autorisés. Il serait également préconisé pour guérir les petits maux du quotidien : stress, fatigue, douleurs…

En pratique

Plus qu’un régime, la méthode alcaline est un vrai mode de vie. Attention, l’idée n’est pas de supprimer totalement les aliments acides car certains sont nécessaires, mais de les limiter avant tout. Le principe est de se rapprocher autant que possible d’une alimentation végétarienne. Les fruits et légumes permettent de faire le plein de vitamines, tandis que les céréales et les légumineuses apportent la dose nécessaire de protéines. En pratique, il faudrait que votre assiette contienne 65 à 70 % d'aliments alcalinisants et le reste de produits plus acides. Vous ne le saviez peut-être pas mais la viande, les produits laitiers, les pains et pâtes avec gluten ou les plats préparés sont considérés comme des aliments trop acidifiants, ils doivent donc être limités. Sans grande surprise, il est préférable également de ne plus consommer de café, de boissons gazeuses, d'alcool et de gâteaux industriels bourrés de sucre car ils produisent beaucoup d’acidité et sont très difficiles à digérer. Pour savoir si votre organisme est trop acide, il suffit de tester votre pH à l’aide de bandelettes trouvables en pharmacies. Le test peut s'effectuer via l’urine, mais aussi via la salive.

Ma liste de courses

  • Céréales et légumineuses : fèves cuites, pois chiches, haricot, riz brun, sarrasin, soja, lentilles
  • Fruits et légumes : asperge, artichaut, avocat, betterave, brocoli, chou, chou-fleur, carotte, concombre
  • Boissons : jus de légumes frais, jus de fruits frais, thé vert, infusions aux plantes

Idées recettes

Et pour que le régime Alcalin soit plus concret, voici des idées de recettes tirées du livre Le régime alcalin - Les clés et les meilleurs recettes de l'équilibre acido-basique de Nathasha Corrett,  et Vicki Edgson publié aux Éditions Larousse. Cet ouvrage renferme une multitude de menus (de l'entrée au dessert en passant par les encas) qui vous accompagneront au quotidien pour élaborer des plats savoureux et équilibrés. 

  • Lasagnes de légumes (Pour 4 personnes)

Ingrédients :

80 g de lentilles du Puy
4 cuill. à soupe d'huile d'olive + un peu pour enduire les légumes
1 tomate Cœur de bœuf grossièrement hachée
1 gousse d'ail émincée
1 betterave coupée en dés
1/2 cuill. à café de tamari
1 cuill. à café d'échalote hachée déshydratée
1 pincée de cumin en poudre
400 g de courge butternut coupée en tranches fines dans la longueur
300 g de courgettes coupées en tranches fines dans la longueur

Voilà de quoi changer des lasagnes traditionnelles déjà connues ! Les couches de pâtes ont été remplacées par des légumes multicolores qui satisferont pleinement votre appétit en vous laissant infiniment plus léger !

Préparation :

Préchauffez le four à 170 °C (th. 5-6). Mettez les lentilles dans une petite casserole et recouvrez-les d'eau. Portez à petite ébullition et faites-les cuire de 10 à 15 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient " al dente ". Égouttez et réservez.

Pendant ce temps, faites chauffer l'huile dans une grande casserole, puis écrasez la tomate qui sera la base de la sauce. Ajoutez l'ail et la betterave, le tamari, l'échalote et le cumin. Versez 2 cuillerées à soupe d'eau et faites cuire 15 minutes à feu moyen pour obtenir une purée épaisse. Ajoutez les lentilles au contenu de la casserole, un filet d'eau supplémentaire et laissez mijoter encore 5 minutes.

Étalez la moitié de la butternut et le tiers des courgettes dans un plat à gratin, puis recouvrez de la moitié de la sauce aux lentilles. Répétez l'opération et terminez par une couche de courgettes. Enduisez-les largement d'huile d'olive et faites cuire 45 minutes, jusqu'à ce que les légumes soient juste tendres.

Vous pouvez remplacer l'huile d'olive par de l'huile au persil.

  • Biscuits aux céréales

Pour éviter d'acheter des biscuits industriels, prenez le temps de les faire vous-même grâce à cette recette hyper complète. Bourrés de fruits secs et de graines, ces gâteaux sont très nourrissants et donc parfaits en cas de petites faims.

175 g de dattes dénoyautées hachées
150 g de noix de cajou fraîches
150 g de noisettes fraîches
300 g de flocons d'avoine
150 g de graines de potiron fraîches
150 g de graines de tournesol fraîches
475 g de sirop d'agave ou de miel liquide
75 g d'un mélange de graines fraîches de potiron, de tournesol et de sésame, pour la garniture

L'intérêt de faire ces biscuits maison c'est qu'ils ne nuisent pas à la santé, comme le sucre demerara employé pour la conservation en fabrication industrielle. La variété de fruits secs et de graines utilisées offre une grande quantité de protéines et de bons lipides, utiles au cerveau et à la peau, et qui, plus mettent de bonne humeur. Vous allez adorer.

Préchauffez le four à 160 °C (th. 5-6). Mettez les dattes dans une casserole et ajoutez 22,5 cl d'eau. Portez à petite ébullition et laissez cuire jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Mixez-les ensuite au blender, puis versez cette pâte dans un grand bol.

Réunissez les noix de cajou et les noisettes dans le bol du blender, ajoutez 22,5 cl d'eau et mixez en crème souple. Mélangez-la à la pâte de datte.

Hachez ensuite sommairement les flocons d'avoine et les graines de potiron et de tournesol au robot, en l'actionnant environ 1 minute, puis transvasez-les dans le bol. Versez le sirop d'agave ou le miel et remuez vivement pour bien homogénéiser le mélange.

Étalez la préparation en une couche uniforme de 1 à 2 cm sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, puis recouvrez du mélange de graines et faites cuire 20 minutes, jusqu'à ce que la surface soit dorée.

Laissez refroidir sur la plaque avant de découper.

  • Gâteau à l'amande, au citron et au pavot (Pour 10 personnes)

Très facile à réaliser, ce gâteau est idéal pour se faire plaisir sans culpabiliser. En plus de contenir des ingrédients plus light que les gâteaux habituels, il peut se décliner en plusieurs versions (avec de l'orange ou du cacao cru par exemple).

4 œufs
60 g de miel
200 g de beurre végétal + un peu pour le moule
250 g d'amandes en poudre
1 cuill. à café de levure chimique
le zeste finement râpé et le jus de 3 petits citrons ou de 2 gros
2 cuill. à soupe de graines de pavot
chocolat cru fondu, pour glacer (facultatif)

Préchauffez le four à 160 °C (th. 5-6). Battez les œufs et le miel dans un bol.

Dans un autre bol, travaillez le beurre et les amandes, puis incorporez progressivement les œufs pour obtenir une consistance souple et homogène. Ajoutez la levure, le zeste et le jus des citrons, mélangez bien, puis incorporez les graines de pavot.

Versez la préparation dans un moule rond beurré de 20 à 25 cm et faites cuire 30 minutes, jusqu'à ce que la surface soit bien dorée (couvrez avec un papier d'aluminium si la coloration est trop rapide). Le gâteau est cuit quand il est souple et élastique sous une petite pression ou qu'une pointe fine piquée au cœur en ressort sèche.

Mettez à refroidir sur une grille, puis nappez éventuellement d'une fine couche de chocolat fondu.

Conseils :

Vous pouvez supprimer les graines de pavot et remplacer le jus et le zeste de citron par le zeste finement râpé de 2 petites oranges.

Vous pouvez aussi faire  un gâteau tout chocolat en supprimant les graines de pavot, en ajoutant 50 g de cacao en poudre cru et en ne mettant que 200 g d'amandes.

Et aussi